Actualités du CM2.

Mathématiques, littérature : l’autonomie en mouvement. 

Acquérir des aptitudes de travail rentables s’est exercé entre autres dans le champ des mathématiques grâce au support de la démarche heuristique « MHM ». 

Elle a ouvert l’expérimentation lors de séances où alternent travail individuel et collectif. On a ainsi pu observer fin avril comment des compétences travaillées, comme l’acquisition d’un raisonnement mathématiques en situation problème, a pu être mise au service de la compréhension collective. 

Plusieurs formats de démarche se sont ainsi explicitement exprimés dans les « rallyes maths ». La prévalence du résultat juste est minimisée au profit de la recherche d’une démarche de raisonnement à expliciter. Une façon aussi d’impulser au travers des dynamiques groupales, la prééminence des valeurs d’entraide, de respect pour ainsi décentrer l’enjeu de l’instinct performatif, souvent corollaire du statut normatif de l’élève. 

 Verbaliser une recherche en acte pour mieux repérer les mécanismes à l’œuvre, un moyen d’utiliser l’expression comme support à la réflexion dans un exercice de distanciation à l’intersection de deux champs : les mathématiques et la langue orale. 

Littérature 

A l’interface de la responsabilité et de l’autonomie, les conduites adoptées dans la présentation d’œuvres littéraires ont révélé une progressivité mesurable dans les écarts entre les présentations de début d’année et celles de la période actuelle. 
Capables de rendre compte dans un langage approprié d’un contenu littéraire en présentant une oeuvre de littérature de jeunesse référencée dans la liste de programmation proposée par l’éducation nationale, certains élèves ont dépassé le seuil des attentes. 

A partir d’une observation fine des modalités de présentation de leurs pairs, ils ont su modifier leurs exposés dans un étayage de leur contenu. Ainsi des biographies détaillées sont venues contextualiser les œuvres écrites ; le rapport texte/image étudié s’est vu transféré dans une interprétation plus juste des œuvres citées. 

Responsabilisés pour co-agir dans l’élaboration de compétences culturelles, des élèves ont également su exercer là leur métier d’élève, en mettant savoirs et savoir-faire au service d’un savoir -être directement mis au service de l’avancée collective ; du bien commun. 

Education physique et sportive

Evaluer ses capacités à rendre compte de sa compréhension des règles en vigueur dans la conduite à vélo en alliant maîtrise et application du code, a mobilisé les élèves des niveaux CM2. De l’apprentissage à l’évaluation comme reconnaissance de savoirs et savoir-faire, les élèves ont pu sous les conseils avisés des accompagnateurs rendre compte de leurs progressions lors d’une journée consacrée à l’objet. 

En histoire géographie

La collaboration avec les services du patrimoine de la ville permet aux élèves d’illustrer des thématiques du programme abordées en classe. 
La guerre 14-18 a ainsi été le support d’une réflexion  hors les murs où  la collaboration avec les pairs a servi la construction du travail collectif sous la guidance d’une équipe,  compétences de l’enseignant et des animateurs.

Construction de soi avec les autres

Qu’elle soit ancrée sur la foi chrétienne, qu’elle emprunte aux valeurs vincentiennes, 

la construction au quotidien de  soi tend autant que faire se peut à mettre en tension épanouissement personnel et collectif. 

La responsabilité, vecteur d’avancée personnelle et valeur propice à la mise au service des autres, est l’axe sur lequel, les actions s’arcboutent.

Une translation de l’individuel au collectif où, chacun sait s’engager à progresser en faisant progresser les autres. 


Des espaces d’échanges sans doute à ouvrir dans le champ de la discussion à visée philosophique…

Dans le cadre “des jeunes rencontres de la photographie, les élèves sont allés comme leurs camarades des classes de cycle 3, à la rencontre du patrimoine religieux pour s’essayer la lecture d’oeuvres religieuses.

En groupes, chacun des membres se voit responsable de contribuer à l’identification de quelques tableaux présents en l’abbatiale St Trophime.
Gérer le temps imparti, mettre son sens de l’observation au servie de sa recherche, s’organiser, autant d’étapes vers la recherche d’un plaisir gagné à avancer ensemble. Consécration quand l’équipe s’illustre en remportant le challenge d’avoir su identifier la totalité des oeuvres sélectionnées par le prêtre!


Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.