Archives de catégorie : CP/CE1

Toute l’actualité de la classe de CP.

CP/CE1 – Elle est chouette notre classe !

« Préparer tous les élèves à être des citoyens responsables capables de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire et ouverte aux autres cultures » cela ne fait aucun doute : le vivre ensemble commence à l’école.

Être ensemble c’est d’abord être soi-même, pouvoir jouer un rôle dans le groupe.

Sans un climat de bienveillance, qu’il faut instaurer dès le début de l’année, il sera difficile pour l’élève de trouver sa place.

S’interrogeant sur «  Comment vivre tous ensemble ? » les élèves ont listé les mots importants qui allaient  rythmer notre année :

Partage – Sourire – Amitié – Merci – Aide – Respect – Ecoute – Ensemble – Echange – Bonjour – Un groupe

Décorés, ces mots ont été collés sur les sous-mains autour de leurs photos.

A l’issue du visionnage d’une vidéo « Only on you » , un débat s’est organisé et a permis de produire des phrases illustrant notre vie en classe. Tous les mots choisis au préalable y ont été inclus.

Chaque élève a transformé un galet en une jolie chouette, mis en scène autour de nos écrits dans un diaporama animé.

Période 3 en CP/CE1.

S’impliquer dans un projet collectif. Apprendre à coopérer.

Pratiquer le dessin et différentes formes d’expressions visuelles et plastiques.

Réaliser des écrits, des œuvres plastiques à visée artistique.

ART ET GEOMETRIE

Distinguer les figures planes.

Décrire et comparer des images en utilisant un vocabulaire approprié.

Reproduire ou compléter une figure.

De nombreux artistes ont travaillé sur la géométrie et se sont appuyés sur les relations et propriétés géométriques pour exprimer leur art.

Il y a deux façons différentes de rencontrer les mathématiques dans le domaine de l’art, soit ils constituent un outil au service des artistes, soit ils deviennent un sujet de l’art.

Dans l’art moderne, les figures géométriques sont souvent à la base de créations notamment dans le LAND ART.

La lecture de différents œuvres des peintres : Herbin, Imi Knoebel et David Ferreira nous ont engagé dans un véritable travail.

Les compétences ont été travaillées parallèlement dans les 2 domaines.

Les relations géométriques ont été exploitées en utilisant les instruments : règle, équerre et compas (pour les CE1) et les outils et techniques artistiques : pliage, découpage, collage, recouvrement.

Des ateliers ont été mis en place avec des « Tangrams » pour reproduire ou imaginer différents personnages, animaux et objets.

ART ET EMC

Être à l’écoute de celui qui parle et prendre en compte ce qu’il dit.

Participer à des échanges de manière constructive.

Connaître les symboles de la République.

Le projet d’école de l’année porte sur la liberté et la poésie.

Nous avons associé ce thème à l’art.

Un débat à visée philosophique a permis de lancer notre travail.

Qu’est-ce-que la liberté ? A quoi te sert-elle ? Que signifie « être libre » ? Sommes-nous vraiment libres ?

Nous avons recherché les différents symboles de la liberté : notre devise, l’arbre de la liberté présent sur les pièces d’un euro, la statue de la liberté connue de tous.

Après des temps de réflexion, de questionnement et d’échanges, des ateliers ont été organisés.

Nous avons listé tous les mots associés à la liberté et nous avons invité les élèves à réaliser des croquis, des dessins.

  • Les silhouettes de Keith Haring ont servi d’inspiration à leurs illustrations : libre de danser, d’écrire, de parler, de jouer, de rêver…autour de la statue de la liberté.
  • Les mots écrits de différentes écritures ont été assemblés pour donner naissance à l’arbre, symbole de la liberté.
  • Lors des échanges, « l’oiseau : libre dans le ciel, un espace infini… » ont guidé nos choix vers la colombe de Pablo Picasso pour réaliser une œuvre collective. Chacun a laissé ses empreintes, une couleur par élève afin de recouvrir la production.

En parallèle, nous avons travaillé les symboles de la République.

Période 2 en CP et CP/CE1.

Arts plastiques Et si j’étais ….un monstre.

Découvrir différents artistes et leurs œuvres.

Exprimer ses émotions.

Utiliser différentes techniques en relation avec les artistes.

Produire, créer en utilisant différents outils et techniques.

Ouvrez vos yeux, n’ayez crainte…des monstres colorés et rigolos ont envahi notre classe !

A l’image du peintre slovène Leer Borstusk, nous avons imaginé nos propres monstres amusants et souriants.

  • Comme l’artiste, nous avons utilisé le support du papier journal et nous avons laissé notre imagination guider nos pinceaux.
  • Nous avons transformé des images de mobilier urbain (une poubelle, une fontaine, un réverbère, un banc ou une bouche à incendie) en monstre. Ainsi par exemple d’immenses tentacules surgissent d’un banc, de grands yeux écarquillés habillent une poubelle.
  • En utilisant un couteau en plastique nous avons tracé un monstre poilu. Cette technique rend cet animal encore plus étonnant.

Des lectures sur les monstres ont contribué à enrichir notre imaginaire durant cette période.

Le temps de l’Avent , Noël

En décembre notre classe s’est parée des couleurs de Noël : décoration des fenêtres, portes….le découpage, le collage, le pliage et la peinture nous ont permis ces belles réalisations.

Chaque matin, un temps d’échange est consacré à notre calendrier de l’Avent. L’histoire des 4 bougies nous a fait réfléchir sur la paix, l’amour, la confiance et l’espérance

Noël ne serait pas si beau sans la présence de la crèche et du sapin.

Mathématiques

La méthode MHM (méthode heuristique) a été conçue pour donner du sens aux mathématiques. Les apprentissages se déroulent individuellement, en binômes ou en petits groupes. Les élèves apprennent à émettre des hypothèses, faire des choix, et à contrôler leurs réponses.

Les séances de mathématiques sont rythmées par des activités diversifiées :

  • des rituels qui visent un renforcement des connaissances et qui sont complémentaires au travail sur le nombre et le calcul. Ils permettent une mise en confiance pour la suite de la séance, l’élève est en situation de réussite.
  • du calcul mental rythmé
  • de la résolution de problèmes
  • des temps d’apprentissage.

Des ateliers et des jeux dynamisent certaines de nos séances.

Dénombrer, constituer, comparer des collections, utiliser diverses stratégies de dénombrement.

Comparer et ranger des nombres entiers.

Utiliser diverses représentations des nombres.

Résoudre des problèmes de la vie quotidienne.

Déterminer la valeur de chacun des chiffres composant l’écriture d’un nombre entier en fonction de sa position. (Unités, dizaines, centaines)

Comparer des longueurs, des masses.

Mesurer des longueurs avec un instrument adapté.

Principes d’utilisation de la monnaie.

Construire, décrire et reproduire des figures géométriques.

Géométrie :

Réalisation de formes géométriques avec de la pâte à modeler et des cure dents.

Mesures :

la monnaie : le jeu de la marchande

les mesures de longueurs

Comment mesurer le bureau avec une paille ? (l’étalon)

Quels instruments choisir : le double décimètre, le mètre ruban ou le décamètre ?

Numération :Dénombrer de grandes quantités.

Combien y-t-il de pinces à linge ?

Notion de centaines, dizaines et unités

Le jeu du banquier : les échanges de 10
Du calcul mental : entraînement en binômes

L’apprentissage des mathématiques fondé sur : de la manipulation, de la verbalisation, de la coopération, de l’abstraction avec des activités différenciées, diversifiées.

Un vrai plaisir d’enseigner et de voir les élèves entrer pleinement dans cet univers des mathématiques.

De belles fêtes de Noël à vous tous ainsi qu’à vos proches.

Prenez soin de vous.

Septembre Octobre en CP-CE1.

Après une longue séparation, les enfants étaient heureux de reprendre le chemin de l’école.

Il a falluréapprendre à vivre ensemble, à respecter les règles de communications orales, à faire preuve d’autonomie, à s’entraider, à accepter que l’adulte soit au service de tous, à redevenir un élève au sein d’un groupe.

Pour que chacun puisse trouver sa place au sein de sa nouvelle classe, des projets fédérateurs ont été proposés.

  • Arts plastiques :

Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible à l’art.

Pour s’approprier son espace classe, chacun a participé à sa décoration : une envolée de lettres sur la porte : associées entre elles, elles produisent des mots, des messages…,les initiales de chacun apposées sur le sol en farandole, symbolisant l’unité du groupe. Celle-ci rallieles deux classes.

Roméro Britto, artiste, peintre et sculpteur fut la source de notre inspiration. Ses œuvres présentent des graffitis, des animaux toujours très colorés.

Une note de couleur surchaque bureaugrâce au sous-main a permis de lancer le projet d’année : « Et si j’étais… ».

  • Débat philosophique

Apprendre à philosopher, c’est apprendre à penser par soi-même et avec les autres. Au-delà des compétences transversales, notamment langagières les ateliers philo développent chez les enfants l’estime de soi et le respect des autres, qui favorisent l’ensemble des apprentissages.

Pour mieux vivre ensemble, nous avons réfléchi sur ce qu’est l’amitié : « C’est quoi un ami ? »

Quelques réponses spontanées des élèves des deux classes :

  • C’est quelqu’un dont on doit prendre soin.
  • C’est quelqu’un avec qui on joue.
  • C’est quelqu’un qui nous soutient dans les moments difficiles.
  • C’est quelqu’un qu’on ne quitte pas.
  • C’est quelqu’un qui est triste quand on part.
  • C’est quelqu’un qu’on aime bien.
  • C’est quelqu’un qui peut nous défendre.
  • Avec un ami on ne s’ennuie jamais.
  • On se pardonne en amitié.
  • On peut se dire des secrets
  • On veut faire quelque chose avec un ami, on veut faire une activité.
  • On invite ses amis à son anniversaire.
  • C’est quelqu’un avec qui on joue presque tout le temps.

Lors des débats, les élèves ont abordé la notion de bonheur en l’associant à l’amitié. Un temps riche avec beaucoup d’interactions, permettant à chacun de s’exprimer et de s’écouter.

Ces temps ont été agrémentés d’histoires et de vécus au sein des temps récréatifs.

Afin de rendre concrète cette notion , un lâcher de ballon a été effectué réunissant les deux classes.

L’expérience des ballons :

Les ballons sur lesquels les prénoms des élèves étaient écrits, ont été lâchés au hasard dans la classe.

En 5 minutes, on devait retrouver son ballon.

Tous se sont rués dans la piècefrénétiquement et se sont mis à le rechercher mais au bout du temps imparti très peu ont retrouvé leur ballon.

Chacun a recueilli le ballon le plus proche et l’a rendu à l’enfant dont le nom était écrit.

En quelques minutes, tout le monde a eu son ballon.

Les élèves se sont rendus compte qu’ils avaient besoin les uns des autres.

« Les ballons sont comme le bonheur, personne ne le trouvera s’il cherche uniquement le sien. Au lieu de cela, si tout le monde se soucie les uns des autres, chacun trouvera son propre bonheur. »

Le cours double

Entraide et autonomie sont favorisées, ce qui favorise l’apprentissage.

Au sein du groupe, un tutorat est mis en place lors des temps de lecture orale, en mathématiques et pour découvrir les différentes applications des tablettes.

Des liens très forts se sont tissés au sein du groupe, ils vont permettre aux élèves de s’épanouir pleinement.

Troisième période en CP/CE1.

Littérature

CP Le plus féroce des loups de Sylvie Poillevé: Conte détourné humoristique

  • L’univers des contes est très apprécié des élèves. Cet album présente l’avantage d’être répétitif. La répétition des situations, la reprise des dialogues et la structuration identique de chaque épisode aident les élèves à se repérer et à construire leur compréhension de lecture.

Lecture et langage.

  • Se repérer dans un texte.
  • Décrire une illustration à l’oral.
  • Emettre des hypothèses sur la suite d’un récit.
  • Lire de manière expressive.

Etude de la langue

  • Enrichir son lexique.
  • Classer des mots en fonction de leur nature.
  • Retrouver l’ordre des mots d’une phrase.
  • Identifier les règles d’accord dans le groupe nominal.

A travers l’étude de ce conte, une fleur lexicale a été élaborée en lien avec le projet de

cycle sur le vocabulaire.

L ’utilisation du VPI a animé les séances de grammaire, une approche plus attrayante et des

élèves actifs.

CE1 La comédie de l’alphabet : Pièce de théâtre

C’est le matin, les 26 lettres se réveillent, elles vont être utilisées pour former des mots du spectacle de l’école.

  • Proposer une pièce de théâtre pour faire découvrir les caractéristiques d’un texte : les répliques, les indices de mises en scène.

Comprendre un texte :

  • Identifier la structure d’un récit.
  • Interpréter la ponctuation
  • Donner du sens à des mots inconnus
  • Comprendre l’explicite

Oral :

  • Mettre en scène l’extrait de la pièce de théâtre lu
  • Participer à des échanges
  • Mémoriser un texte
  • Jouer sur la tonalité, le débit.

Les élèves ont appris les répliques de certaines lettres et ont joué en classe un extrait de la pièce. Ils se sont investis pleinement dans ce projet. Les temps de répétition réalisés en autonomie ont été réalisés avec beaucoup de sérieux.

De vrais petits comédiens !

Une autre pièce de théâtre a été étudiée dans l’intention de développer l’univers culturel des élèves.

Avant la peur du loup de Véronique Herbaut, pièce de théâtre qui aborde le thème de la forêt menacée par l’activité humaine, de la peur et du temps qui passe.

CP/CE1

Fonder et défendre ses jugements en s’appuyant sur sa réflexion et sur sa maîtrise de l’argumentation.

Apprendre à justifier ses choix et à confronter ses propres jugements avec ceux des autres.

Savoir remettre en causes ses jugements initiaux après un débat argumenté.

Atelier philosophique

Faut-il toujours dire la vérité ?

  • La séance a débuté par une discussion autour de la question : « Faut-il toujours dire la vérité ?« 

Emergences des premières idées :

Pourquoi est-ce qu’on peut mentir ?


– pour ne pas se faire gronder
– parce qu’on ne sait pas, parce qu’on ne connaît pas quelque chose

– pour réussir quelque chose

– pour se protéger

– pour essayer d’avoir raison

– pour ne pas rendre triste une personne, pour ne pas lui faire mal au cœur
– pour faire son intéressant;

– pour respecter les adultes

– pour ne pas aggraver les situations

– pour ne pas perdre la confiance des amis

De quelle façon peut-on mentir ?
– en exagérant
– en ne disant pas la vérité
– en promettant quelque chose qu’on ne fera pas
– en racontant des choses qui n’existent pas
– en cachant des choses

Est-ce qu’il y a des mensonges qui sont moins graves que d’autres ?
– quand ce sont de petites bêtises
– quand c’est quelque chose de pas important
– quand ce n’est pas juste
– quand ça ne fait mal à personne
– quand ce n’est pas dangereux


Alors, faut-il toujours dire la vérité ?
Oui le plus souvent mais parfois on est obligé de mentir et parfois, il y a de petits mensonges qui ne font de mal à personne.

  • Lors de la deuxième séance nous avons écouté deux histoires sur ce thème :

Le bracelet disparu, Le gâteau au chocolat.

Après la lecture des histoires, on a discuté sur ces situations et les 3 fins envisageables.

Des interactions riches et constructives ont agrémenté notre débat.

  • La troisième s’est engagée autour de l’album « Le grand championnat de mensonges »

Cet album est très riche car il superpose deux formes de détournement de la vérité : l’imaginaire et le mensonge.

Voici les différentes situations de l’histoire illustrée par les élèves :

Cet album a permis de parler du plaisir procuré par l’imaginaire mais également d’apercevoir le danger quand on n’arrive plus à le distinguer de la vérité.

Cet atelier philosophique a été particulièrement intéressant, il a suscité de vrais débats.

Ils sont échangés, expliqués leur choix en argumentant.

Deuxième période en CP / CE1.

Nombres et calculs

Déterminer la valeur de chacun des chiffres composant l’écriture d’un nombre entier en fonction de sa position. (unités, dizaines / CP et unités, dizaines, centaines / CE1 )

La numération, c’est la base…et comment mieux apprendre qu’en jouant et manipulant. Les élèves retiennent davantage et sont motivés par ces activités.

La numération ne se résume pas à la comptine numérique, à une lecture et écriture de nombres . Il est important de connaître la construction des nombres, la valeur des chiffres selon leur position, différencier chiffres et nombres. .

Depuis le début de l’année, cette notion est travaillée également à l’aide d’un rituel ; chaque jour compte.

Ce petit rituel consiste à dénombrer les jours en ajoutant une paille dans un verre à chaque jour d’école qui passe.
Il y a 3 verres : un pour les unités, un pour les dizaines, un pour les centaines.
Lorsqu’on a atteint les 10 pailles dans le verre des unités, on les attache par un élastique et on met ce « paquet de 10 » dans le verre des dizaines. Idem, lorsqu’on a 10 paquets de 10 dans le verre des dizaines, on accroche et on met le tout dans le verre des centaines, on atteint donc l’objectif des 100 jours !

Des ateliers ont été mis en place pour réaliser des collections, faire des échanges, représenter le nombre de différentes façons.

Nous avons appris :

En CP ;

Dans le nombre 28 : le chiffre des unités est 8, celui des dizaines est 2. Il y a en tout 28 unités.

En CE1 :

Dans le nombre 145 : le chiffre des centaines est 1, le chiffre des dizaines est 4, le chiffre des unités est 5. Il y a en tout 145 unités, 14 dizaines et 1 centaine.

Vocabulaire :

Enrichir et amplifier le lexique

Le réinvestir lors des productions orales et écrites

Améliorer la compréhension des écrits.

La maîtrise du lexique est un élément essentiel de la langue française pour exprimer sa pensée, partager et augmenter sa représentation du monde, tant à l’oral qu’à l’écrit.

En lien avec notre projet de cycle, nous avons construit un jardin des mots, dans lequel nous consignons les mots inconnus rencontrés lors de notre travail quotidien.

Des activités rituelles sont mises en place afin de les mémoriser et de les employer lors de nos productions orales et écrites.

  • Jeu des devinettes
  • L’emploi du mot dans une phrase
  • Les mimes
  • Des rimes
  • Jeu des contraires
  • Jeu des synonymes

Arts plastiques

Découvrir différents artistes et leurs œuvres. Exprimer ses émotions.

Utiliser différentes techniques en relation avec les artistes.

Produire, créer en utilisant différents outils et techniques.

Après les différentes visites des artistes peintres : Miro, Mika, Dali, Picasso, notre classe s’est parée des couleurs de Noël.

Nous avons décoré les fenêtres d’ un Père Noël et son immense barbe étoilée ainsi que de bonhommes de neige habillés de flocons.

Tracés, découpage, collage, pliage et peinture nous ont permis ces belles réalisations.

Noël ne serait pas si beau sans la crèche et le sapin .

Bienvenue en CP / CE1.

Domaine : Les arts visuels

Les ARTS PLASTIQUES

S’impliquer dans un projet collectif.

Repérer les éléments du langage plastique dans une production : couleur, formes, matières.

Exprimer ses émotions lors de l’étude d’œuvres.

En septembre, Joan Miro s’est invité dans notre classe pour mettre en couleur notre mobilier et égayer notre sol.

Artiste espagnol, il a joué un grand rôle dans l’art moderne.

Après lecture de différentes œuvres, on a noté qu’il utilisait souvent des symboles comme l’étoile ou la lune. Les couleurs employées sont le rouge, le bleu, le noir, le jaune et un peu le vert.

Nous avons réalisé une production en nous inspirant d’une de ses œuvres pour décorer notre sous-main.

Nous avons aussi dessiné, peint et découpé différents éléments utilisés par l’artiste : lune, planète, étoile, sablier, ronds pour embellir le sol de la classe. Notre prénom est écrit sur nos réalisations et des lignes courbes relient chaque dessin comme le fait Miro.

L’artiste Mika est venu par la suite agrémenter notre panneau d’art où sont affichés nos portraits admiratifs de nos œuvres, de vrais petits artistes.

Artiste français contemporain, l’amour (cœur souvent présent) et la tolérance sont les thèmes privilégiés de Mika. Ses créations sont ludiques et très colorées.

Nous avons réalisé une de ses peintures. A l’aide de gabarit, nous avons découpé dans du papier tapisserie les différentes parties du bonhomme que nous avons assemblées.

Nous avons aussi réalisé une œuvre collective en dessinant un personnage à la manière de Mika, nous l’avons peint, découpé et collé sur une fresque réalisée aussi par nos petites mains.

Les ARTS DU CIRQUE

S’exprimer devant les autres par une prestation acrobatique.

« Midi, minuit »

Nous avons participé au spectacle proposé dans le cadre du cahier ressources de la ville.

Accompagnés par deux artistes, les enfants sont entrés dans un univers aux lignes courbes entre sol et ciel.

Dans un premier temps, les enfants ont observé la structure et ils ont fait part de leurs ressentis :

  • Des lignes d’écriture, des lignes de notre corps (veines), la ligne du temps, l’horizon…
  • une spirale, un tunnel, un tourbillon, des ressorts
  • Des anneaux qui se succèdent, on les compare à une horloge, au temps qui passe….MIDI , MINUIT, titre du spectacle.

Pour évoluer sur la structure, les « circaciennes » nous ont expliqué qu’il était important de rythmer sa respiration : l’air ; élément essentiel.

Puis nous nous sommes séparés en deux groupes :

  • Un atelier dessin, où nous avons réalisé des panneaux sur l’air, les lignes et les spirales.
  • Un atelier exploration de la structure où nous avons évolué tout en mesurant la part de peur, de danger mais aussi de liberté.

A la suite des ateliers, les artistes ont entamé une danse suspendue.

EPS

Courir à des intensités et durées variables.

Lancer et rattraper un ballon dans différentes situations.

Respecter les règles d’un jeu collectif.

Le vendredi après-midi, c’est toujours un plaisir de se retrouver à Hortus avec la classe de CP pour faire des ateliers sportifs.

Un grand merci aux parents accompagnateurs.

Architecture et patrimoine en cycle 2.

Langage oral :

  • Participer avec pertinence à un échange.
  • Acquérir un lexique.
  • S’investir dans un projet collectif.
  • Représenter le monde environnant ou donner forme à son imaginaire en explorant la diversité des domaines. (dessin, collage, modelage, photographies)
  • Lire une photographie.

Langage écrit :

  • Ecrire des textes en commençant à s’approprier une démarche.
  • Réviser et améliorer l’écrit produit.
  • Construire un lexique.

Explorer le monde :

  • Situer des événements les uns par rapport aux autres.
  • Découvrir le quartier, la ville.

En lien avec le projet d’école sur l’architecture et la photographie, les cinq classes du cycle 2 et le dispositif ULIS ont décidé de mener un projet commun. Il a donc paru opportun aux enseignantes que les élèves des différentes classes se rencontrent et puissent échanger. Des groupes ont ainsi été constitués.

Lors d’une journée banalisée les élèves ont arpenté les rues arlésiennes à la découverte des monuments. Sur place ils ont pu observer et réaliser des petits croquis.

Sur trois ½ journées les apprentis-architectes construiront une maquette, écriront des légendes et laisseront libre cours à leur imagination pour la restitution plastique.

Comme l’école l’a déjà annoncé dans un mail à votre intention, leurs créations seront à découvrir le 3 mai au Lycée Jeanne d’Arc.

Nous en profitons d’ailleurs pour vous adresser nos plus vifs remerciements quant à votre collaboration pour l’apport des différents

Ateliers : « Tour Luma »

Les enfants ont, dans un premier temps, visionné un power point sur l’architecture de Frank Guehry, le créateur de la tour Luma.

Ils ont pu observer différents bâtiments créés par le célèbre architecte et ainsi découvrir une architecture moderne et audacieuse basée sur des lignes courbes et du mouvement. Des verbes comme « tourbillonner, serpenter, tournoyer, onduler » ont été mis en évidence sur certaines œuvres de monsieur Guehry et mimés pour en ressentir le mouvement.

Dans un deuxième temps, les élèves ont observé des photographies ainsi que des maquettes de la tour. Un temps d’échanges sur leurs observations et leurs ressentis a été accompagné d’un questionnement :

  • Que représente-elle ? Quelle est sa forme ? Son mouvement ? Pourquoi ce mouvement ? Sa couleur ?
  • De quoi est-elle constituée ? Sa taille ?
  • A quoi va t- elle servir ?

Les enfants ont donc appris que cette tour lumineuse, solaire, haute de 56 mètres comme la tour de Pise, est constituée de 4 piliers évoquant les Alpilles, sur un socle en verre appelé rotonde représentant les arènes de notre ville.Quant au mouvement donnant à la tour une forme « biscornue », pour reprendre le terme des élèves,il s’agit des coups de pinceau d’un certain Vincent Van Gogh.

Cette tour servira de lieu d’exposition pour les célèbres rencontres de la photographie et autres créations d’artistes. Un restaurant, un atelier de recherche sur le design sont déjà en activités. Une bibliothèque devrait suivre…

Après ce pleins d’informations, place aux activités !

Les enfants se sont répartis en 4 ateliers :

  • Un atelier de manipulation et construction dans lequel les élèves devaient réaliser une tour individuellement, avec des morceaux de bois, puis une tour en groupe avec la technique utilisée pour construire la maquette.
  • Un atelier de reproduction où l’enfant devait en observant la tour Luma, la dessiner.
  • Un atelier créatif sur l’aménagement paysager autour de la tour. Les enfants se sont improvisé paysagistes en imaginant le parc autour de la tour. Après avoir explicité oralement quelques idées, ils les ont dessinées.

Et enfin, l’atelier de la maquette de l’édifice tourbillonnant !

Pour voir la suite des travaux, le talent de ces futurs créateurs et découvrir la magnifique maquette …

Rendez-vous le 3 mai !

Espace Van Gogh

Un groupe d’élèves, un espace à investir, à comprendre, à dessiner, à imaginer et à créer : l’Espace Van Gogh !

Lieu paisible et charmant, nous nous sommes toutefois davantage intéressés au cloître-jardin où des parterres de fleurs sont disposés en étoile autour d’un bassin.

Lors de notre première séance, nous avons rappelé que c’est ici, à l’ancien Hôtel Dieu d’Arles que Vincent Van Gogh a été soigné en 1889. Il a d’ailleurs peint le cloître et les parterres de fleurs sur un tableau dont une reproduction est placée au ras des fleurs dans la galerie du cloître.

Chargés d’une mission ô combien passionnante, nous avons dans un premier temps fait l’inventaire de tout ce que nous avons entassé depuis plusieurs semaines grâce, notamment, à la générosité des familles : nous avons gardé tout ce qui se recycle… Outre la dimension artistique de ce projet, il apparaît évident que nos élèves ont été sensibilisés à la protection de l’environnement car nous avons cette responsabilité en partage au sein de l’école. Ainsi, il a fallu envisager, imaginer que des bouchons, des bouteilles, de la laine, des confettis pouvaient se transformer en fleurs et autres éléments d’ornements pour recréer ce magnifique parterre.

Après avoir choisi de diviser chaque partie du grand quadrilatère, les élèves se sont répartis les zones à aménager. Ce travail a permis également aux plus grands d’échanger avec les plus jeunes et de coopérer autour d’un projet commun.

Lors de cette première rencontre, chaque binôme a choisi sa matière, son emballage, sa parcelle.

Ensemble, le groupe a donné forme à ce qui va devenir « le jardin Van Gogh revisité par les élèves de Saint Vincent ».

Lors de notre deuxième séance les architectes en herbe ont pris un énorme plaisir à se retrouver pour investir le hall de l’école afin de créer et de donner forme à leur projet. Peinture, collage, assemblage, découpage…Chaque équipe a eu son mini-jardin en charge. Certains enfants plus rapides se sont mis au service de leurs pairs en balayant, en rangeant et en nettoyant le matériel utilisé : bel exemple d’entraide et de fraternité vincentiennes !

Chaque partie du quadrilatère a ensuite été déposée sur le socle prévu à cet effet. Les élèves ont ainsi pu admirer leur œuvre pratiquement terminée.

Il nous reste encore des écrits à produire afin de laisser une trace de notre travail. C’est ce que ne manquerons pas de vous faire découvrir lors de notre prochaine rencontre.

Amphithéâtre et Théâtre Antique

Le temps de nous réunir, d’échanger, de construire est arrivé !

  • En début de première séance, les élèves ont restitué tout ce qu’ils avaient appris et retenu au cours de la visite.
  • Les arènes d’Arles sont un amphithéâtre romain. Les spectacles qui avaient lieu étaient des combats de gladiateurs. Ensuite, les arènes ont été utilisées au Moyen-Age comme place forte.

Aujourd’hui, on y accueille des spectacles équestres, des corridas et des courses camarguaises.

  • Le théâtre antique a été construit sous le règne de l’empereur Auguste à la fin du 1er siècle avant J-C. Les spectateurs étaient répartis selon leur classe sociale. Le théâtre offrait des spectacles où se produisaient des comédiens.

Il est divisé en 3 parties : les gradins recevant les spectateurs, la scène où jouaient les acteurs et le mur qui servait de décor.

  • Puis, ils ont répertorié tout le matériel mis à disposition dans la classe pour réaliser les maquettes des deux édifices : briques de lait et de jus de fruits, boîtes d’œufs et d’allumettes, sable, papier kraft …

Ils ont laissé place à leur imaginaire et par petits groupes puis en collectif, ils ont reconstitué les monuments en s’appuyant également d’une photo projetée au tableau.

Fiers de leur réalisation, ils se sont répartis en ateliers.

Petits et grands se sont mélangés, une manière agréable de s’enrichir les uns des autres !

Atelier maquette : Les élèves ont découpé, collé, assemblé, empaqueté.

Atelier dessin : En s’appuyant sur des photos anciennes et celles prises au cours de la sortie, ils ont réalisé les dessins des monuments.

Atelier production d’écrits : Ils ont écrit les légendes des photos.

  • Au cours de notre deuxième séance, après lecture des légendes écrites, ils se sont activés à finir d’empaqueter les différents éléments de leur maquette afin de pouvoir les disposer et identifier les éléments manquants.
  • Lors de notre prochaine rencontre, les élèves devront finaliser la maquette en ajoutant les détails. En utilisant leur plus belle écriture, les légendes seront écrites et les dessins seront mis en couleur.

Les élèves ont fait preuve de créativité, d’imagination, de vrais petits maquettistes !

Un temps riche où petits et grands ont pu échanger, s’entraider.

L’Amphithéâtre

Le théâtre Antique

LE PONT DE TRINQUETAILLE

Le point de départ de cet atelier est l’huile sur toile de Vincent Van Gogh « l’escalier du pont de Trinquetaille » peinte en octobre 1888. Nous avons retrouvé l’endroit exact où l’artiste s’est placé pour réaliser sa peinture et nous avons pris une photographie de ce même point de vue.

Les élèves ont fait une lecture et une comparaison de ces deux images. Ils ont repéré les éléments qui ont changé (la structure du pont), et ceux qui sont toujours reconnaissables (les escaliers, les quais, l’arbre qui a bien poussé). Ils ont appris l’histoire de ce pont construit en 1875, détruit le 15 août 1944 par les bombardements alliés pendant les combats pour la Libération de la Provence, puis reconstruit après la guerre tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Ils ont à leur tour réalisé une production plastique en reproduisant et en essayant de conserver les proportions de tous les éléments qui composent la photographie.

Les photographies et les productions des élèves seront visibles lors de l’exposition du 3 mai.

Thermes de Constantin

Lors de notre visite des Thermes le 12 mars, nous avions pris notre temps pour bien comprendre leur fonctionnement et surtout le système de chauffage des bains. L’état actuel des thermes ne permet pas d’avoir une vue générale de la structure telle qu’elle a été construite à l’Antiquité, mais les élèves ont bien assimilé quelques notions essentielles.

Tout d’abord, on note la présence de rangées de pierres et de briques qui se superposent.

Puis des restes de « praéfornium » (four en latin) ont permis de comprendre qu’un système de chauffage par le sol avait été mis en place pour chauffer les bassins en marbre et que les briques permettaient de diffuser la chaleur du sous-sol.

A partir de ces constatations, les enfants ont réfléchi sur un moyen de représenter ces thermes sous la forme d’une maquette.

C’est ainsi que le mardi 26 mars 2019, ce petit groupe s’est à nouveau réuni pour commencer l’élaboration de a maquette en LEGO. Les tâches ont été réparties afin que chacun puisse contribuer. Certains se sont attelés à construire les « pilettes » (empilements de briques rouges soutenant les bassins), pendant que d’autres construisaient la structure en lego blancs (représentant les pierres), enfin un troisième groupe a décoré un bassin afin d’imiter le marbre des bains.

Il a fallu tâtonner et parfois recommencer afin d’obtenir une structure stable, mais nos petits architectes en herbes ont usé d’ingéniosité afin de réaliser leur maquette en 3D.

D’autres idées ont germé, celles-ci seront mises en œuvre lors d’un second après-midi en commun ainsi que la création d’affichages explicatifs.

Troisième période en CP/CE1.

CP et CE1

Etude de la langue

Vocabulaire

  • Acquérir un lexique.
  • Utiliser des mots précis pour s’exprimer.

Le projet cycle 2 : Enrichir le capital mots des élèves, permettre une meilleure compréhension à l’oral et à l’écrit et les réinvestir lors de la production d’écrits.

Un travail va s’effectuer dans les classes. Chaque semaine, une liste de mots inconnus rencontrés dans les lectures, les énoncés, les débats sera établie.

Des rituels seront mis en place afin de réutiliser ces mots :

  • Devinettes
  • Emploi des mots dans des phrases
  • Charades

Ces listes seront présentées aux autres classes du cycle puis affichées chaque mois dans le couloir de l’entrée.

Théâtre

Le 4 février, nous sommes allés voir une pièce « Alex au pays des poubelles » au théâtre municipal.

  • Se familiariser avec les lieux culturels de notre ville.
  • Acquérir un vocabulaire spécifique.
  • Être à l’écoute et apprécier différents modes d’expression.
  • Raconter l’histoire sous forme de dictée à l’adulte.

Dans un pays imaginaire dont le décor est fabriqué dans des matériaux de récupération, Alex a croisé des créatures avec lesquelles elle a vécu différentes aventures.

A l’issu du spectacle, les enfants par groupe ont réalisé une production plastique légendée reprenant quelques moments scéniques.

CP

Mathématiques

Mesures

  • Comparer des masses avec ou sans unité étalon.

Nous avons effectué des pesées avec la balance de Roberval qui nous ont permis de découvrir que sur le plateau du bas se trouvait l’objet le plus lourd. L’aiguille indique toujours l’objet le plus lourd.

Par la suite, nous avons du ranger trois objets du plus léger au plus lourd. Pour cela, nous les avons comparés en effectuant 3 pesées pour déterminer le plus léger et le plus lourd.

En fin de semaine, nous avons utilisé des étalons (morceaux de sucre) pour comparer des masses.

CE1

Etude de la langue

Nous avons étudié des extraits de la pièce de théâtre « la comédie de l’alphabet ».

C’est le matin, les 26 lettres se réveillent, elles vont être utilisées pour former des mots du spectacle de l’école.

  • Proposer une pièce de théâtre pour faire découvrir les caractéristiques d’un texte : les répliques, les indices de mises en scène..

Comprendre un texte :

  • Interpréter la ponctuation
  • Donner du sens à des mots inconnus
  • Comprendre l’explicite

Oral :

  • Mettre en scène l’extrait de la pièce de théâtre lu
  • Participer à des échanges
  • Mémoriser un texte
  • Jouer sur la tonalité, le débit.

Après étude des différents extraits, nous avons appris les répliques puis nous nous sommes mis en scène pour offrir aux élèves de CP la pièce travaillée.

Symétrie

  • Découvrir la notion de symétrie d’une figure perceptivement puis en utilisant le papier calque.

1ère séance : Nous devions assembler deux moitiés de papillon.

  • Phase d’observation
  • Phase de comparaison
  • Phase d’échanges, de verbalisation.

2ème séance : En utilisant des figures tracées sur papier calque, nous devions vérifier par superposition les figures du fichier qui possédaient un axe de symétrie.

  • Vérifier l’axe de symétrie d’une figure en utilisant le découpage et le pliage.

Deux triangles étaient tracés sur une feuille avec une droite, nous devions retrouver la droite qui étaitl’axe de symétrie.

On était autorisé à prendre uniquement les ciseaux et non le papier calque. On ne pouvait pas vérifier par transparence, on a du découper puis plier le long de la ligne pour voir si les deux parties se superposaient.

Lors de la visite de l’exposition «  Siècles noirs de J-Luc Mylayne » à la fondation Van Gogh, les élèves ont su réinvestir la notion d’axe de symétrie en observant une des photographies .

Deuxième période en CP/CE1

CP

Lecture

  • Au cours de cette période, nous avons étudié l’album “Le plus féroce des loups”. L’univers des contes est très apprécié des élèves. Cet album présente l’avantage d’être répétitif. La répétition des situations, la reprise des dialogues et la structuration identique de chaque épisode aident les élèves à se repérer et à construire leur compréhension de lecture.

Nous avons appris à :

  • Décrire une illustration à l’oral.
  • Emettre des hypothèses sur la suite d’un récit.
  • Se repérer dans un texte.
  • Ecrire une histoire grâce au vocabulaire appris.
  • Identifier le genre des noms.
  • Autonomie : Différentes activités ont été mises en place pour nous permettre de progresser à nos rythmes.
  1. Dictées Montessori / l’usage des tablettes
  2. Jeux de lecture technique / VERITECH, jeux autocorrectifs
  3. Mots à compléter ou à écrire avec apprentissage en autonomie de sons plus complexes
  4. Utilisation du VPI pour la discrimination auditive ainsi que l’apprentissage des mots à étudier en complément de l’application sur la tablette

Mathématiques

Nombres et calculs

  • Comparer deux nombres à l’aide de leur place dans la comptine numérique.

Faire le lien entre la comptine et la frise des écritures chiffrées.

Utiliser les signes d’inégalité <,>.

Activité :

Jouer au jeu de cartes (cartes de 0,1et 5 points) et déterminer le gagnant, celui qui a accumulé le plus de de jetons.

Lors du bilan de ce jeu par groupes, plusieurs procédures ont été nommées pour déterminer le gagnant : la procédure visuelle,la correspondance terme à terme et le comptage des quantités  comparaison des nombres à l’aide de la frise numérique.

Les signes <,> servent à indiquer la comparaison.

  • Lire et écrire les nombres jusqu’à 20.

 Nous avons constitué différentes collections, utilisé diverses stratégies de dénombrement ainsi que diverses représentations des nombres.

Lors de cet apprentissage,nous avons joué au loto, utilisé l’application « Les nombres de Montessori » de nos tablettes grâce à ces jeux, la mémorisation a été plus facile.

  • Résoudre des situations additives ou soustractives simples.
  • Traduire une situation en utilisant les signes +, – et =.

A l’aide du matériel, le parking, les voitures, nous avons pu mimer les différentes situations proposées. Trouver le nombre de voitures restantes dans le parking après la sortie ou la rentrée de quelques-unes.

  • Comparer des quantités plus grandes à l’aide de collections formées avec des assemblages de dix éléments et d’éléments isolés.

Nous avons de nouveau joué au jeu de cartes par binôme mais avec des cartes de 10 points.

Bilan jeu : la partie a duré trop longtemps avec le comptage des cubes étaient longs, des erreurs de dénombrement à la fin du jeu (collections de plus de 60 éléments). Il a été assez difficile de déterminer les gagnants.

Nous avons donc formé des barres de 10 en assemblant 10 cubes.

  • Une dizaine de cubes, c’est 10 cubes assemblés ou non.

Lors de partie suivante,il a été plus facile de déterminer le gagnant. Nous avons comparé les dizaines et les cubes de chacun des binômes.

Nous avons poursuivi cet apprentissage avec le VPI où nous avons comparé des collections que chacun de nous avions fabriquées et grâce à l’interactivité nous avons pu déplacer nos unités, dizaines et vérifier nos résultats.

Mesures

  • Comparer des longueurs de manière directe et indirecte (objet intermédiaire).

Ce que j’ai découvert : on peut comparer des longueurs en les plaçant sur une même origine ou en reportant les longueurs sur une bande.

  • Mesurer des longueurs avec une unité étalon.

CE1

En français,nous avons étudié des textes extraits du livre « Le papa de Tibi »

Intentions pédagogiques :

  • Découvrir une histoire se déroulant en Afrique et travailler sur l’ordre chronologique des actions.
  • Distinguer les paroles rapportées du récit.
  • Interpréter les substituts.
  • Interpréter la ponctuation ;
  • Comprendre les pensées d’un personnage.
  • Donner du sens à des mots inconnus.

Nous avons travaillé aussi sur des règles de vie et sur des documentaires.

Intentions pédagogiques :

  • Sensibiliser les élèves à la protection de l’environnement.
  • Découvrir des textes sur la reproduction originale de certains animaux.
  • Comprendre un texte informatif
  • Comprendre l’implicite.

En lecture suivie, nous avons étudié l’album « Je veux aller à l’école »

Intentions pédagogiques :

Découvrir une histoire se déroulant sur l’île de Madère, à une époque où tous les enfants n’allaient pas à l’école.

A travers toutes ces lectures, le travail de transposition de textes s’est poursuivi.

Les élèves ont pris conscience des relations entre les mots au niveau du sujet et du verbe mais aussi à l’intérieur des groupes nominaux. C’est en transposant les textes qu’ils s’approprient la notion de verbe et saisissent le rôle des pronoms et des groupes nominaux substituts, maitrisent les marques traduisant la relation sujet-verbe et les accords dans le groupe nominal.

Mathématiques

Nombres et calculs :les nombres de 100 à 199

  • Indiquer et comparer des quantités en utilisant la signification de l’écriture chiffrée : introduire la valeur des chiffres en fonction de leur position.

Activité par binôme

« Jeu de cartes » (cartes de 0,1et 10 points)

Matériel : carrés d’unités et bandes de dizaines ; tableau de score

Lors de ce jeu, nous avons appris que pour les nombres à 3 chiffres, les2 de gauche indiquent le nombre de dizaines et celui de droite le nombre d’unités restantes.

Lors d’une deuxième séance, nous avons de nouveau joué mais un matériel supplémentaire a été introduit, une plaque où apparaissait les 10 bandes de dizaines.

On a découvert que le mot centaine veut dire à la fois dix dizaines et100 unités.

Nous avons poursuivi cet apprentissage par groupes en construisant des collections de nombres donnés soit avec :

– la plaque de 100 et des unités,

– les bandes de dizaines et les carrés d’unités,

– la plaque de 100, les bandes de 10 et les carrés d’unités,

pour comprendre la construction des nombres à 3 chiffres et différencier le chiffre de dizaines ou d’ unités avec le nombre de dizaines ou d’unités.

Géométrie

  • Reconnaître, décrire et nommer certains solides.
  1. Jeu des intrus : Trouver l’intrus dans un ensemble de solides.
  2. Associer certains objets du quotidien aux solides étudiés.
  3. Décrire un solide en s’intéressant à ses faces.

Nous avons construit différents solides à l’aide de patrons :cube, pavé, pyramide puis nous les avons recouverts de formes prédécoupées dans du papier couleur. Nous avons pu nommer les différentes formes des faces.

  1. Décrire un solide en s’intéressant à ses sommets et arrêtes.

Nous avons construit le squelette des solides à l’aide de bâtonnets et de boules de pâte à modeler. Nous avons pu plus facilement compter le nombre de sommets et d’arêtes.

Questionner le monde

  • Reconnaître des comportements favorables à la santé.
  1. Comment voir que je grandis ?

A partir de photographies, nous avons pu constater que plusieurs éléments physiques changeaient :

  • Notre taille : je grandis
  • Notre poids (la masse) augmente : je grossis
  • Notre apparence : le visage s’affine, nos cheveux deviennent plus épais.
  • Notre dentition : nos dents de lait tombent pour laisser place aux dents définitives.

On peut observer ces changements à l’aide d’instruments de mesure :

  • La toise pour mesurer la taille
  • La balance pour mesurer le poids
  • Le pédimètre pour mesurer la taille des pieds.
  1. Le 11 novembre

Nous avons parlé de la1ereguerre mondiale à l’occasion du centenaire. Nous avons appris le vocabulaire spécifique du souvenir : armistice, poilus,uniforme, tranchées, les alliés, monuments aux morts, symboles de la République.

EMC/ débat philosophique

Apprendre à philosopher, c’est apprendre à penser par soi-même et avec les autres. Au-delà des compétences transversales, notamment langagières les ateliers philo développent chez les enfants l’estime de soi et le respect des autres, qui favorisent l’ensemble des apprentissages.

Deux thèmes durant cette période :

  1. La différence
  2. La solidarité

A travers différents supports comme une photo, un article de magazine, des lectures d’albums, une vidéo explicative les enfants réussissent à s’exprimer soit lors d’une discussion collective soit lors d’atelier en petit groupe.A leur niveau ils perçoivent les nuances autour de la différence et les enjeux de la solidarité.

Arts plastiques

Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible à l’art.

Nous avons étudié 2 artistes :

  • Roméro Britto est un artiste, peintre et sculpteur brésilien . Ses œuvres présentent des éléments de pop art , de cubisme et de graffiti.
  • Paul Klee est un peintre allemand. C’est un des fondateurs de l’art abstrait.

Nous avons décoré la classe et réalisé un petit bricolage.

Eveil religieux

Durant le temps de l’Avent, nous avons réalisé dans la classe une crèche, moment de partage autour des santons.

Nous avons prié et visionné « l’histoire de la naissance de Jésus ».

Période 1 en CP/CE1.

CP

Lecture

Au cours de cette période, nous avons étudié l’album ” Mon chat Ouma“. Nous avons travaillé sur le thème des animaux et leur maison.

Nous avons appris à :

  • Identifier les mots de l’histoire à travers différents jeux ce qui permet aux élèves de les mémoriser.
  • Identifier des phrases en s’appuyant sur la ponctuation (point, majuscule).
  • Identifier les paroles des personnages (tirets).
  • Ecrire une phrase sur un animal et sa maison.

Ecriture

Maîtriser les gestes de l’écriture cursive.

Acquérir progressivement une écriture lisible, fluide.

Pour bien écrire, nous devons avoir les bons gestes : travailler la mobilité en faisant la gym des doigts, nous habituer à une bonne tenue du crayon et avoir une bonne posture.

Pour nous entraîner au sens des lettres et au respect des interlignes nous utilisons un logiciel sur les tablettes. Les enseignantes ont enregistré au préalable les lettres, syllabes ou mots que nous devons écrire avec nos stylets, ensuite nous pouvons écrire sur notre cahier.

 

CE1

Français

Chaque semaine nous débutons par la découverte de textes qui servent de support au langage oral, à la lecture, à la grammaire, au vocabulaire et à la production écrite. Les textes de lecture sont  extraits de différents supports.L’oral est présent dans toutes les séances :pour expliciter le vocabulaire, pour dire ce qu’on a compris du texte ; en lecture nous lisons à haute voix en choisissant l’intonation adéquate des paroles prononcées par les personnages ; en poésie, nous récitons des textes ; en production écrite, nous formulons oralement ce que l’on va écrire et en grammaire, nous oralisons la transposition des textes, les phrases à reconstituer et nous nous imprégnons ainsi des structures de la langue.

Lors de cette période, nous avons travaillé autour d’un abécédaire sur les animaux et d’un conte « Le grain de riz ».

En Orthographe, pour apprendre les mots de la dictée, nous nous entraînons avec les tablettes :

  • Copie des mots
  • Puzzle des mots : mélange des lettres à remettre dans l’ordre
  • Dictée 

Un travail en autonomie qui nous permet de poursuivre le travail effectué à la maison. A la fin de chaque séance, la maîtresse consulte nos résultats et nous précise quels mots nous connaissons et ceux que nous devons étudier davantage.

 

Les tablettes numériques

Lors de cette période, nous avons appris à manipuler les tablettes : créer nos comptes, identifier les différentes applications et les utiliser : en écriture pour les CP et en orthographe pour les CE1.

Nous pourrons donc dès la deuxième période les utiliser dans d’autres disciplines et progresser chacun à notre rythme en orthographe avec les dictées Montessori, les lectures en atelier et en numération.

Education morale et civique

Participer à des échanges dans des situations diverses.

Partager des émotions.

Après des échanges autour des questions « Pourquoi va-ton à l’école ? L’école est-elle importante ? A-t-on de la chance d’aller à l’école ? »

Nous avons visionné le film

« Sur le chemin de l’école » de Pascal Plisson qui raconte l’histoire

Des enfants qui vivent aux quatre coins du globe mais qui partagent la même soif d’apprendre. Ils ont compris que seule l’instruction leur permettra d’améliorer leur vie, et c’est pour cela que chaque jour, dans des paysages incroyables, ils se lancent dans un périple à haut risque qui les conduira vers le savoir.
Jackson, 11 ans, vit au Kenya.
Zahira, 12 ans, habite au Maroc.
Samuel, 13 ans, vit en Inde.
Carlos, 11 ans,vit  en  Patagonie . …

Nos élèves ont pris conscience  de la chance qu’ils avaient même si pour certains, venir à l’école demande des efforts. Ils ont apprécié ce film et leur regard a changé.

Arts visuels

Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible à l’art.

Lire une œuvre d’art.

Nous avons souhaité en ce début d’année rendre chaleureuse notre classe.

Nous avons réalisé un sous-mains, objet décoratif et outil de travail.

Nous avons étudié l’œuvre de Vincent Van Gogh. Au travers d’un diaporama, nous avons échangé autour de ses techniques, des couleurs utilisées.

  • Les tournesols :

Pour décorer notre porte-vues nous avons reproduit le vase en plaçant autant de fleurs que d’élèves.

  • La chambre de Vincent :

Nous avons sélectionné un meuble de la chambre de Vincent, la chaise, que nous avons peinte et collée au sol.

 


Eveil religieux

  • En début d’année, nous nous sommes réunis dans la chapelle de l’école autour de Don Antoine afin de souhaiter la bienvenue aux nouveaux élèves et adultes et prier pour notre année scolaire.
  • Nous avons fêté Saint Vincent de Paul. Dans nos classes, nous avons réalisé un puzzle collectif de Louise de Marillac et de Monsieur Vincent. Puis nous avons retrouvé les élèves des autres classes sur la cour pour chanter et partager un goûter.

 

EPS

Tous les vendredis, nous allons au jardin HORTUS avec les élèves de la classe de CP pour faire du sport. C’est un temps apprécié par tous qui permet des échanges entre les deux classes.

Nous travaillons les jeux d’équipe, le lancer et le relais autour de 3 ateliers.

  1. Jeux collectifs

Connaître et appliquer des règles.

Apprendre à coopérer.

  1. Le lancer

 Lancer à une main des objets légers en adaptant son geste.

Lancer des balles lestées en variant les trajectoires.

  1. Les relais

Donner un témoin lors d’une course de relais.

But : courir le plus vite possible et donner le témoin sans le faire tomber à son équipier.

 

 

 

CP – CP/CE1 : La Camargue.

Identifier différents milieux qui symbolisent la Camargue.
Acquérir un vocabulaire spécifique.
Participer à des échanges.

Cette année notre projet de classe portant sur la Camargue, nous avons sollicité le Parc National de Camargue et l’association Chemin faisant par l’intermédiaire du cahier ressources de la mairie d’ Arles.
Une intervenante est venue dans la classe pour présenter les différents paysages camarguais ainsi que la faune et la flore de notre région. Elle a utilisé une carte, des maquettes, des images…
Dans un premier temps, nous avons situé la Camargue localisée entre les deux bras du Rhône que nous avons coloriés sur une carte.
Dans un second temps, nous avons décrit les maquettes présentées. L’intervenante nous a précisé le nom de chacun de ces milieux ainsi que la faune et la flore qui s’y trouvaient.
Du Rhône à la mer voici les paysages rencontrés :

 La ripisylve est reconnaissable grâce aux arbres qui jalonnent le Rhône. (le frêne et le peuplier) Le martin pêcheur et le ragondin y vivent.
 Les cultures comme la vigne et le riz. L’eau est pompée dans le Rhône puis dirigée dans les canaux qui permettent d’alimenter les cultures. Le héron et la couleuvre sont les deux animaux qui habitent dans ce milieu.
 Les roselières et les marais. On y trouve des roseaux et des cannes. Beaucoup d’animaux vivent dans ce milieu riche en nourriture et en cachette. (le canard, le busard…)
 Les sansouires et marais salants. Ce sont des surfaces créées par l’homme pour récolter le sel de mer. Un petit crustacé de couleur rose vit dans ce milieu et donne aux salins cette couleur rose en été. C’est aussi la nourriture préférée des flamants roses, leur donnant leur couleur.
 Plages et dunes : au bout de la Camargue il y a la mer. Entre les zones de végétation et la plage se forment des dunes. On peut y trouver la mouette rieuse et des tellines.

En classe, nous avons fait différents jeux pour mémoriser ce vocabulaire complexe.

Le vendredi 30 mars, nous nous sommes rendus au Pont de Rousty afin de découvrir les différents milieux étudiés en classe. (cultures et roselière)
Pour accéder à ce lieu nous avons du chacun donner un mot définissant la Camargue à l’intervenante. Elle a été agréablement surprise des mots restitués.

A travers notre balade nous avons collecté des indices prouvant le passage d’un animal : empreintes, coulées, poils, crottes…. Nous avons fait différents jeux et réalisé un petit Land Art avec les éléments cueillis.

   

 

Après le pique-nique, nous avons pris le bus pour nous rendre au mas de la Cure. Des personnes nous ont présenté le cheval Camargue : sa robe, son caractère, son mode de vie…Dans le manège, on a pu l’observer marcher, trotter et galoper.

Lors d’une deuxième balade, nous avons traversé un autre milieu, la sansouire et pu observer la flore. (la saladelle et la salicorne)
A la fin de cette promenade, nous avons pu pénétrer dans un enclos où se trouvaient des juments et leur poulain.

Une journée bien remplie et riche en souvenirs !

 

Troisième période en CP/CE1.

Nouveauté chez les CP

Un matin, nous avons eu la surprise de découvrir un nouveau tableau.

Il est magique ! Il est interactif et tactile. On peut y écrire, déplacer des images avec un stylet ou son doigt. Il est doté d’un logiciel qui nous permet de mieux appréhender les notions de façon plus ludique.

Voici quelques exemples :

                                        L’orthographe des mots avec l’ardoise magique

                                                   La visualisation d’un tracé de lettre

Le calcul mental : décomposition de 10, comptage de 10 en 10…

 

  • Lecture
  • Au cours de cette période, nous avons étudié l’album « Splat, Agent secret » .
  • Il nous a permis d’initier les élèves au roman policier. Les éléments de ce genre de récit sont : un méfait, une victime, un détective, des suspects, des indices et un coupable. Le mystère est présent. Cependant, l’histoire de ce chat, racontée de façon humoristique, permet aux élèves de se plonger sans crainte dans cet univers.

Nous avons appris à :

  • Décrire une illustration à l’oral.
  • Emettre des hypothèses sur la suite d’un récit.
  • Enrichir note lexique autour du récit policier.
  • Argumenter, défendre un point de vue.
  • Ecrire une partie d’un récit policier.
  • Retrouver les marques du pluriel d’un nom.
  • Transformer un nom singulier au pluriel.
  • Mathématiques

Nombres et calculs

  • Connaître la valeur des chiffres : dizaines et unités en dénombrant une collection.

Activité :

Jouer au jeu de cartes (cartes de 1,5 et 10 points)

A la fin de la partie nous avons construit des dizaines avec nos cubes pour déterminer le gagnant.

Lors de la 2ème séance, nous avons aussi utilisé les cartes de 1,5 et 10. Nous avons du regrouper nos cartes afin de construire nos dizaines.

Lors de ces séances, nous avons compris que la construction d’un nombre à 2 chiffres était :

    • Le chiffre de gauche est le nombre de paquets de 10
    • Le chiffre de droite est le nombre d’unités restantes.

Cette notion a été approfondie lors d’une deuxième séquence afin de la consolider.

Mesures

  • Comparer des masses avec ou sans unité étalon.

Nous avons effectué des pesées avec la balance de Roberval qui nous ont permis de découvrir que sur le plateau du bas se trouvait l’objet le plus lourd.

Par la suite, nous avons rangé par comparaison de différentes pesées, les objets du plus léger au plus lourd.

En fin de semaine, nous avons utilisé des étalons ( morceaux de sucre) pour comparer des masses.

 

Géométrie

  • Coder et décoder pour représenter un déplacement sur les lignes d’un quadrillage.

Nous avons débuté cette nouvelle notion en définissant les notions de lignes, nœuds et quadrillage.

Pour cela, nous avons utilisé notre nouveau tableau interactif tactile. Nous avons déplacé des pastilles pour reproduire un quadrillage donné . Et nous avons tracé à l’aide de notre stylet interactif un chemin codé.

CE1

Grammaire

  • Identifier les noms et les déterminants.
  • Connaître et appliquer les règles du genre et du nombre
  • Connaître et appliquer la règle de l’accord du verbe et de son sujet.

Nos séances se déroulent toujours avec un texte que nous découvrons oralement. Après une vérification de la compréhension, la maîtresse extrait une phrase avec laquelle nous travaillons en groupe. Nous devons avec des étiquettes modifier le genre, le nombre en respectant l’accord !

Ensuite nous nous entraînons avec le VPI, c’est tellement bien avec notre nouveau tableau interactif !

Nous terminons la séance par un entrainement individuel sur le cahier.

Conjugaison

  • Conjuguer les verbes du 1er groupe, être et avoir au présent de l’indicatif.

Maintenant que nous nous sommes bien repérés dans le passé, le présent et le futur nous avons pu travailler les verbes en nous amusant à changer les personnes et en manipulant des étiquettes ou sur le tableau interactif.

Lecture : expression orale et écrite

Tous les lundis après-midis nous consacrons un temps pour l’expression orale. Nous avons travaillé cette période sur la reformulation d’une histoire. Il fallait bien prendre garde d’organiser sa pensée afin de se faire comprendre de ses camarades. Pour cela toute histoire doit comporter un début, un milieu et une fin. Une fois bien entraîné nous avons aussi écrit des petites histoires. Nous savons maintenant grâce à nos leçons de grammaire faire des accords et respecter les règles d’orthographe apprises.

Littérature

Au cours de cette période, nous avons étudié l’album « Le voleur de dents» en littérature.

Il s’agit d’une enquête policière avec deux héros : Mathilde et Alexandre. Tous les élèves de la classe ont perdu plusieurs dents et n’arrivent pas à les retrouver! Serait-ce l’œuvre de la petite souris ? D’un voleur ? Ou les élèves les ont-ils toutes avalées ? Mathilde et Alexandre sont bien décidés à trouver l’explication de ce mystère. Ils soupçonnent que ce soit là l’œuvre d’un voleur de dents et ils mènent l’enquête !

Nous avons appris à :

  • Décrire les illustrations
  • Identifier les personnages
  • Comprendre un dialogue
        • Travailler le vocabulaire spécifique du roman policier
  • Travailler la structure du récit
  • Emettre des hypothèses sur la suite de l’histoire
  • Reconnaitre les indices stratégiques pour trouver le coupable.

Mathématiques

Nous avons appris à :

  • Comparer, mesurer estimer des durées et des masses.
  • Reconnaître des figures planes
  • Utiliser les doubles et les moitiés afin de calculer rapidement
  • Connaître les nombres jusqu’à 1000 : lire, compter et décomposer
  • Additionner en colonne avec les retenues
  • Coder et décoder les cases d’un quadrillage
  • Repérer et connaître les propriétés d’un carré et d’un rectangle

Le calcul mental est quotidien, soit nous travaillons avec des petits problèmes de la vie de tous les jours soit nous faisons du calcul rapide

CP / CE1

Questionner le monde

Durant cette période nous avons travaillé sur l’électricité et ses dangers.

Nous avons appris à :

  • Développer une démarche scientifique.
  • Réaliser quelques objets et circuits électriques simples, en respectant des règles élémentaires de sécurité
  • Identifier les propriétés de la matière vis-à-vis du courant électrique.
  • Différencier des objets selon qu’ils sont alimentés avec des piles ou avec le courant du secteur.
  • Réaliser un circuit électrique simple.

Lors de la première séance ,nous avons réfléchi à :

    • Qu’est-ce-que l’électricité ?
    • D’où vient-elle ?
    • A quoi ça sert ?

Par la suite nous avons repéré des situations dangereuses. Deux catégories sont apparues : l’électrocution ou les situations pouvant engendrer un court-circuit.

  • Lors de notre dernière séance, nous avons réalisé un circuit électrique simple en utilisant une pile, une ampoule et du fil.

 

  • Activité en arts, hors les murs.

Le 22 janvier, nous nous sommes rendus au cinéma « Le Méjean » pour y assister à la projection du film « Les Pionniers du cinéma. »

Cette présentation à travers 13 courts métrages nous racontait la découverte du 7ème art.

Les enfants ont pu découvrir l’univers du noir et blanc, du muet, des reportages, des mini-films…. Puis très vite, les films deviennent plus longs, on les accompagne avec de la musique, on y met de la couleur. C’est le temps des départs sur la lune, des dinosaures apprivoisés et des attaques de train par des bandits. Ce sont les premières fictions, premiers trucages, premiers dessins animés, premiers westerns.

  • Arts visuels: rencontre avec les oeuvres à l’EspaceVan Gogh

Le 6 février, nous avons découvert l’exposition temporaire avec présentation de  Millet et Nicolas Party . Deux artistes qui se sont inspirés des œuvres de Van Gogh.

La médiatrice nous a présenté différentes œuvres, des techniques. Nous avons fait part de nos ressentis et nous avons pu échanger autour de cette exposition.

  • Arts Plastiques
  • Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible à l’art.
  • Lors de cette période nous avons travaillé sur le thème des arbres et des 4 saisons . Ce qui nous a permis de découvrir 3 artistes et 3 techniques différentes :
  • Natasha Wescoat, célèbre pour ses arbres avec des arabesques.
  • Angela Vandenbogoard qui symbolise les feuilles avec des pastilles rondes plus ou moins grandes.
  • David Gerstein et son arbre papillons. Ce fut l’occasion pour nous de réaliser une œuvre commune. Chacun d’entre nous l’a confectionné avec un filtre à café et de l’encre de couleur.
  • Voici quelques-unes de nos œuvres.

  

EPS

  • Se déplacer sur l’eau sans appui plantaire.
  • S’immerger, se déplacer sous l’eau, se laisser flotter.
  • Lors de la 1ère séance, le maître-nageur nous a évalués et répartis en 3 groupes.  Parmi nous des enfants  savent déjà nager et d’autres ont un peu peur mais cela n’est pas grave, chacun va pouvoir progresser à son rythme !
  • Nous apprenons à nous déplacer en avant et en arrière sans poser le pied au sol, à mettre la tête sous l’eau et à souffler, à faire l’étoile pendant que d’autres apprennent à plonger ou parcourent une distance avec ou sans flotteur.
  • Les maîtres-nageurs et les maîtresses mettent en place des ateliers et des petits jeux.

Mardi 14 février, nous avons fêté carnaval et réalisé des lunettes.

Deuxième période en CP/CE1.

CP

Lecture

Au cours de cette période, nous avons étudié l’album “Le plus féroce des loups”. L’univers des contes est très apprécié des élèves. Cet album présente l’avantage d’être répétitif. Les situations reprises à l’identique,  la redondance des dialogues et la structuration identique de chaque épisode aident les élèves à se repérer et à construire leur compréhension  en lecture.

Nous avons appris à :

  • Décrire une illustration à l’oral .
  • Emettre des hypothèses sur la suite d’un récit.
  • Se repérer dans un texte.
  • Ecrire une histoire grâce au vocabulaire appris.
  • Identifier le genre des noms.

Mathématiques

Nombres et calculs

  • Comparer deux nombres à l’aide de leur place dans la comptine numérique.

Faire le lien entre la comptine et la frise des écritures chiffrées.

Utiliser les signes d’inégalité <,> .

Activité :

Jouer au jeu de cartes (cartes de 0,1et 5 points) et déterminer le gagnant, celui qui a accumulé le plus de de jetons.

Lors du bilan de ce jeu par groupes, plusieurs procédures ont été nommées pour déterminer le gagnant : la procédure visuelle, la correspondance terme à terme et le comptage des quantités puis la comparaison des nombres à l’aide de la frise numérique.

Les signes < ,> servent à indiquer la comparaison .

  • Lire et écrire les nombres jusqu’à 20.

Nous avons constitué différentes collections, utilisé diverses stratégies de dénombrement ainsi que diverses représentations des nombres.

Lors de cet apprentissage, nous avons joué au loto.

  • Résoudre des situations additives ou soustractives simples.
  • Traduire une situation en utilisant les signes +, – et =.

A l’aide du matériel, le parking, les voitures, nous avons pu mimer les différentes situations proposées. Trouver le nombre de voitures restantes dans le parking après la sortie ou la rentrée de quelques-unes.

  • Comparer des quantités plus grandes à l’aide de collections formées avec des assemblages de dix éléments et d’éléments isolés.
  • Ranger des collections de la plus petite à la plus grande en format des groupes de 10.

Nous avons de nouveau joué au jeu de cartes par binôme mais avec des cartes de 10 points.

Bilan jeu : la partie a duré trop longtemps avec le comptage des 10 cubes lors du tirage des cartes de 10 points, des erreurs de dénombrement à la fin du jeu (collections de plus de 60 éléments). Il a été assez difficile de déterminer les gagnants.

Nous avons donc formé quelques barres de 10 en assemblant 10 cubes.

  • Une dizaine de cubes, c’est 10 cubes assemblés ou non.

Lors de partie suivante, il a été plus facile de déterminer le gagnant. Nous avons comparé les dizaines et les cubes de chacun des binômes. Selon les groupes, nous avons désassemblé des dizaines pour comparer le reste des cubes.

  • Utiliser les groupements de dix pour comparer des collections non manipulables.

Lors de ces séances, les élèves n’avaient plus recours aux collections de cubes, ils devaient constituer des collections de 10 éléments afin de les comparer.

Ils devaient comparer aussi des collections l’une composée avec des groupements de 10 et d’éléments isolés, l’autre uniquement d’éléments isolés.

Ce que j’ai découvert :

Pour comparer des grandes quantités, on peut constituer des groupes de 10 .Un paquet de 10 éléments ou 10 éléments, c’est la même quantité, c’est : dix.

  • Une dizaine, c’est une carte de « dix », deux cartes de « cinq » ou dix cartes de « un ».

Mesures

  • Comparer des longueurs de manière directe et indirecte (objet intermédiaire).

Ce que j’ai découvert : on peut comparer des longueurs en les plaçant sur une même origine ou en reportant les longueurs sur une bande.

  • Mesurer des longueurs avec une unité étalon.

CE1

Ecriture 

Nous poursuivons cet apprentissage en apprenant l’écriture des majuscules tout en continuant à écrire avec soin et application.

Grammaire

  • Identifier le sujet d’une phrase.
  • Comprendre le rôle du sujet dans la phrase.

Les leçons de grammaire débutent par la lecture d’un petit texte et d’un jeu de questions-réponses afin de vérifier la compréhension. Nous poursuivons par une vérification des leçons précédentes, ce qui nous permet de comprendre la nouvelle notion :

« A partir de ce verbe quelle question pourrait-on poser pour identifier de qui ou de quoi on parle ? »

A tour de rôle nous utilisons le VPI pour nous entraîner. Nous aimons bien cela car nous apprenons tous ensemble, si on se trompe nous pouvons corriger directement avec le stylet !

Nous terminons la séance par un entrainement individuel sur le cahier.

Conjugaison

Nous avons fabriqué un panneau récapitulatif des mots indicateurs de temps. Nous avions des étiquettes-mots qu’il fallait classer Passé, Présent, Futur. Ce panneau est affiché maintenant dans notre classe, il nous sert en cas de doute.

Littérature

Au cours de cette période, nous avons étudié l’album  « La princesse à la gomme » en littérature.

C’est l’histoire de Galathée qui n’est pas une princesse ordinaire : elle fait bêtises sur bêtises, ne sait ni chanter ni danser, et ne rêve que de cirque. Désespérés, le roi et la reine décident de l’envoyer à l’école Turlututu pour faire d’elle une vraie princesse élégante et cultivée. Galathée se promet de tout faire pour être renvoyée…

Nous avons appris à :

  • Décrire les illustrations
  • Identifier les personnages
  • Travailler le vocabulaire spécifique
  • Travailler la structure du récit
  • Emettre des hypothèses sur la suite de l’histoire
  • Reconnaitre les effets comiques en littérature

Mathématiques

Nous avons appris à :

  • Compléter à la dizaine supérieure
  • Reconnaitre des figures planes
  • Utiliser les doubles et les moitiés afin de calculer rapidement
  • Connaître les nombres jusqu’à  89 : lire, compter et décomposer
  • Additionner en colonne
  • Coder et décoder les cases d’un quadrillage
  • Repérer et connaitre les propriétés d’un polygone.

Le calcul mental est quotidien, c’est pourquoi il est important d’avoir des techniques et de s’entraîner. Parfois la maitresse nous donne des petits problèmes de la vie de tous les jours que nous devons résoudre rapidement en mobilisant nos connaissances : les doubles, les tables d’addition, la file numérique…

CP et CE 1

Questionner le monde

Quel avenir pour nos déchets ?

  • Adopter une attitude citoyenne dans la vie courante.

Nous avons vidé une poubelle et énuméré son contenu.

Nous nous sommes questionnés.

  • Est-ce possible de trier ces déchets ? Comment ?
  • Pourquoi est-ce intéressant ?
  • Que peut-on en faire ?

Voilà le résultat de nos échanges :

  • Nous devons recycler pour limiter le gaspillage et protéger la planète.

Nous avons décidé d’adopter des gestes citoyens :

  • Pour économiser l’eau
  • Pour économiser l’énergie
  • Pour protéger notre environnement

Et à l’école :

  • Je constitue mon plateau repas en fonction de mes goûts et de mon appétit
  • Je respecte le matériel

EMC/ débat philosophique

Apprendre à philosopher, c’est apprendre à penser par soi-même et avec les autres. Au-delà des compétences transversales, notamment langagières les ateliers philo développent chez les enfants l’estime de soi et le respect des autres, qui favorisent l’ensemble des apprentissages.

Deux thèmes :

  1. C’est quoi un enfant ?

  2. Ça veut dire quoi « être heureux » ?

 Alternance de temps de discussion collective et de temps d’activité individuelle ou en petits groupes à partir de supports variés (discussion autour d’albums, description et tri de photos ou de dessins, jeux de rôles à partir d’histoires oralisées, etc.).

Sorties : cinéma , médiathèque

  • Le 13 novembre, nous avons assisté à la projection « Ponyo sur la falaise », film d’animation qui raconte l’histoire de Sosuke et d’une petite fille-poisson du nom de Ponyo.

le 24 novembre, les élèves ont pu assister à la présentation des différents albums proposés par la médiathèque pour le projet « Eclat de lire ». A cette occasion, toutes les 5 semaines, nous nous y rendrons pour emprunter un album.

Arts plastiques

  • Nous avons travaillé sur le thème du loup en lien avec notre album de lecture.
  • Affiner son geste en fonction de l’outil.
  • Maitriser son geste pour tracer et découper.

Nos trois réalisations : un loup frisé, un tableau du loup et un pantin.

Noël

Nous avons décoré la classe et réalisé un petit bricolage.

Eveil religieux

Durant le temps de l’Avent,  nous avons réalisé dans la classe une crèche, moment de partage autour des santons.

Nous avons prié et visionné « l’histoire de la naissance de Jésus ».

 

Septembre Octobre en CP/CE1.

CP

Lecture

Au cours de cette période, nous avons étudié l’album ” Mon chat Ouma“. Nous avons travaillé sur le thème des animaux et leur maison.

 

Nous avons appris à :

  • Identifier les mots de l’histoire.

différents jeux de mémorisation : mots puzzles, silhouette des mots, mots codés, les 2 écritures

  • Identifier des phrases en s’appuyant sur la ponctuation (point, majuscule)
  • Identifier les paroles des personnages (tiret).
  • Ecrire une phrase sur un animal et sa maison.

Mathématiques

  • Comprendre le sens des termes « autant que, plus que, moins que »

Nous avons joué aux cartes par petits groupes, en comptant de nombre de jetons obtenus, nous avons déterminé le gagnant.

  • Lire, écrire les nombres de 0 à 19.

Lors de l’étude de ces nombres, nous avons utilisé la file numérique pour les mémoriser :

  • Le nombre caché
  • Les devinettes
  • Le saut de puces
  • Utiliser le vocabulaire spatial pour situer un objet dans l’espace réel et sur une photo.

Nous avons appris à reconnaître notre droite et notre gauche et à situer des objets par rapport à soi .

Nous avons mimé les situations proposées dans le fichier à l’aide du dossard et du jeu du photographe. Cette notion difficile sera travaillée tout au long de l’année, nous porterons des bracelets pour repérer notre droite.

  • Résoudre des problèmes de réunion. Utiliser le signe +.

Nous avons constitué des trousses en associant différents outils (crayons, gommes …)

Ces situations nous ont permis de découvrir et d’utiliser le signe « + ».

  • Des ateliers sur la semaine sont organisés afin de respecter les besoins de chacun et de faire progresser les élèves à leur rythme.

CE1

Ecriture 

Nous avons commencé l’année en révisant toutes les lettres apprises en CP, il faut respecter les normes et l’orthographe en copiant avec soin.

Grammaire

Reconnaitre et construire une phrase.

Identifier les groupes dans la phrase

Nous commençons toujours nos leçons de grammaire en manipulant des étiquettes, en observant des images ou en lisant un petit texte. Ensuite, ensemble nous découvrons la notion à étudier,  grâce à des questions/réponses.

Lecture

Au cours de cette période, nous avons étudié l’album  « Le pyjama de Tibi » en littérature.

Nous avons appris à :

  • Décrire les illustrations
  • Identifier les personnages
  • Travailler le vocabulaire spécifique
  • Travailler la structure du récit
  • Emettre des hypothèses sur la suite de l’histoire
  • Aborder le sujet de l’émigration à travers une histoire.
  • Étudier différents milieux vie (manières de vivre, habitats, localisation…).
  • Comparer l’Afrique et l’Europe

Mathématiques

Ecrire un nombre inférieur ou égal à 69 sous la dictée.

Comprendre et utiliser des nombres entiers pour dénombrer, ordonner, comparer.

Se repérer, se déplacer en utilisant des repères.

Chaque séance débute en faisant du calcul mental puis nous travaillons la nouvelle compétence à l’aide d’une image projetée à partir du VPI (vidéo projecteur interactif) ou souvent un petit problème de la vie quotidienne nous est proposé….nous devons le résoudre ensemble. Dans un deuxième temps, nous travaillons individuellement sur notre support (fichier) afin de réinvestir ce que nous venons d’apprendre.

Questionner le monde

Que faire pour rester en forme ?

Mettre en œuvre et apprécier quelques règles d’hygiène de vie.

Après observation de photos, des tris d’images en groupes, nous avons conclu ensemble :

pour être en bonne santé , il est important de :

  • se laver,
  • avoir une alimentation équilibrée,
  • pratiquer une  activité sportive
  • bien dormir.

Enseignement moral et civique

Les règles de vie, des principes pour vivre avec les autres.

L’engagement, développer une conscience citoyenne.

  1. Lecture d’un album “Tout ce que la maîtresse ne dira jamais”
  • Ecriture de nos 7 règles d’or de la classe
  • Echange autour du respect, de la citoyenneté

  1. Elaboration d’un puzzle du respect qui nous guidera toute l’année

à être un élève responsable.

Arts plastiques

Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible à l’art.

Nous avons étudié 3 artistes :

  • Isabelle Kessedjian : peintre, couturière, sculpteure française

Elle dessine des personnages avec des grosses têtes et les accessoirise selon leurs métiers .

Autour de cette artiste, nous avons décoré notre porte de classe, réalisé nos sous-mains et nous avons appris à dessiner à sa manière

  • Keith Haring , peintre graphiste nous a permis de décorer le sol de notre classe.

  • Magritte , peintre surréaliste

Un diaporama de ses œuvres nous a permis de découvrir son univers et définir le mouvement  « surréaliste ».

On a mis en place 3 ateliers :

  • le coloriage le tableau « le fils de l’homme’,
  • la réalisation d’ une œuvre collective avec des chapeaux de différentes tailles
  • le découpage d’ éléments utilisés dans ses tableaux

Eveil religieux

  • En début d’année, nous nous sommes réunis dans la chapelle de l’école pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux élèves et adultes et prier pour notre année scolaire.
  • Nous avons fêté la Saint Vincent de Paul . Dans nos classes, nous avons réalisé un panneau collectif qui retrace sa vie et ses actions.

Puis tous les élèves de l’école se sont retrouvés sur la cour pour chanter Saint Vincent de Paul et partager un goûter.

EPS

Tous les vendredis, nous nous rendons au jardin HORTUS pour faire du sport.

Jeux autour de  “courir et lancer ”

1 . Courir

Réagir à un signal de départ, visuel ou sonore.

Courir à allure régulière.

Maintenir une trajectoire rectiligne.

Courir vite sur une 20 de mètres.

Donner un témoin lors d’une course de relais.

  • Il pleut

But : réagir au signal auditif (« il fait beau » ; « il pleut ») ou visuel (drapeau jaune agité = il fait beau ; drapeau noir agité = il pleut) pour rejoindre le plus rapidement possible un point donné (le champ quand il fait beau ; la bonne maison quand il pleut).

 

  • La balade en forêt

But : réagir à un signal auditif (mot défini avec les noms des équipes) pour rejoindre le plus rapidement possible un point donné (1 aller-retour entre sa zone de départ et sa maison).

Lors du récit d’une histoire, les élèves doivent lors du mot énoncé retourner le plus vite possible dans leur maison.

  • Les lions et les gazelles

But : réagir au signal auditif (« lion ») pour :

  • rejoindre son refuge sans se faire toucher par le lion (pour la gazelle)
  • rattraper et toucher la gazelle avant qu’elle ait regagné son refuge (pour le lion).
  • les relais

But : courir le plus vite possible et donner le témoin sans la faire tomber à son équipier

  1. Lancer

 Lancer à une main des objets légers en adaptant son geste.

Lancer des balles lestées en variant les trajectoires.

  • Attaque du château

But : sans élan, lancer des balles lestées de différentes façons sur des quilles symbolisant les tours du château afin de les faire tomber.

  • Le ballon couloir

But : l’équipe de coureurs doit faire le trajet dans le couloir sans se faire toucher. L’équipe de tireurs répartis de chaque côté du couloir essaie de toucher directement le plus grand nombre possible de coureurs

 

 

 

.

 

 

 

En CP1 et CP2.

Lecture

Au cours de cette période, nous avons travaillé sur le thème des dinosaures avec  le documentaire « Dokéo, les dinosaures ».

Ce support documentaire a permis aux élèves d’adopter une nouvelle démarche de lecture. Ils ont lu pour découvrir des informations.

Nous avons appris à :

  • Lire différents types de légende.
  • Lire pour découvrir et valider des informations.
  • Prendre des repères dans un écrit documentaire.
  • Savoir reformuler un texte lu.
  • Identifier le verbe dans une phrase.
  • Utiliser les pronoms personnels sujets : il, elle, ils, elles.
  • Créer un répertoire
  • Catégoriser le lexique : personnages, actions, lieux, objets.
  • Ecrire des devinettes en réinvestissant le vocabulaire lié au thème.

Mathématiques

  • Nombres et calcul écrit

Les différentes représentations du nombre.

  • Représenter des quantités en écriture chiffrée à l’aide d’abaque et de numérano.
  • Identifier les dizaines et les unités d’un nombre.
  • Décomposer un nombre en une somme de type 10 + a, 20 + a….

La  manipulation de ces différents outils a permis aux élèves d’appréhender la construction du nombre par le jeu.

  

  

                L’écriture du nombre à travers le temps et les civilisations.

  • Représenter des nombres à l‘aide d’une écriture liée à un contexte historique : la préhistoire, les civilisations égyptiennes anciennes, les mayas.
  • Découvrir que les graphies des chiffres sont différentes selon les époques et les pays.

Au temps des hommes de Cro-Magnon :

A toutes les époques, les hommes ont utilisé les bâtons comme instrument de comptage. Sur ce bâton, ils inscrivaient des entailles pour enregistrer leur nombre. Cette pratique a perduré au cours des siècles. Nous avons pu étudier cette situation de comptage pour un troupeau d’aurochs au temps des Cro-Magnon et mis en parallèle avec notre système de numération décimale de l’abaque.

Les Egyptiens :

Au temps des Pharaons, ils utilisaient un système différent avec des signes. Ils groupaient par 10 et répétaient autant de signes qu’il y avait de groupement de 10.

Les Mayas :

Cette civilisation est connue pour avoir développé d’impressionnants savoirs en mathématiques et en astronomie. Ils écrivaient n’importe quel nombre avec 3 signes : le point (valeur 1), le trait (valeur du 5) et l’œil. Dans leur système d’écriture, les chiffres se lisent de bas en haut. C’est une situation de transcodage. Nous avons fait de même avec les anneaux et les abaques.

  • Géométrie
  • Reproduire une figure à l’aide de formes géométriques simples.

Jeu : Les 8 merveilles.

But du jeu :  Composer des formes avec les 8 pièces du jeu.

Déroulement :  Les élèves reproduisent un modèle. A chaque réussite, ils prennent une construction plus complexe.

 

 Activités autonomes

Depuis la 3ème période, des ateliers d’autonomie ont été mis en place. Ils  permettent aux élèves de progresser à leur rythme et de remédier à leurs besoins. Ces activités peuvent être imposées au cours d’ateliers ou en autonomie à l’issu d’un travail donné.

En mathématiques :

  • Sudoku (différents niveaux de progression),
  • jeux de logique (Safari, castle logix, les esquimaux, zoologic…)
  • logico
  • puzzles

En lecture : 

  • fiche de lecture technique,
  • véritech
  • lecture compréhension,
  • petits livres avec un questionnement
  • utilisation du VPI / jeu interactif autour des sons

Questionner le monde 

  1. Tout autour de la terre.

La deuxième escale du voyage autour de la terre se fait au Mali en compagnie de notre mascotte Filéo.

  1. Etude d’un conte traditionnel malien : Mabo et la hyène.
  2. Localisation du pays sur le planisphère.
  3. Découverte du mode de vie des maliens : l’alimentation, l’habillement.
  4. Les animaux d’Afrique.
  5. Ecoute des instruments traditionnels africains : ( balafon, djembé, kora) et de chants maliens.
  1. Naissance et vie sur notre planète

Nous avons visionné le film « Il était une fois la vie » .

A travers cette vidéo, nous avons compris :

  • comment notre planète s’est formée
  • comment la vie est apparue sur celle-ci.
  • la disparition des dinosaures
  • la fossilisation

Nous avons ainsi poursuivi notre étude sur les dinosaures : leur description, leur alimentation, leur mode de vie, leur comportement, leur reproduction.

Nous avons même appris à les dessiner !

Finalisation du  Court métrage.

Dans le cadre de notre projet de réalisation du court métrage :

Les élèves ont appris à :

  • Maitriser la lecture de l’image .
  • Maîtriser leurs gestes pour faire évoluer les personnages progressivement.
  • Photographier simultanément chaque étape.
  • Produire une bande sonore à l’aide de bruitage et de voix.

Lors de cette dernière séance, nous avons finalisé les dernières scènes de notre court métrage. Jérémie, l’ingénieur du son a enregistré les différents bruitages imaginés en classe préalablement. Pour obtenir une bande sonore de grande qualité, nous avons dû observer le silence.

Arts plastiques

  • Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques.
  • Etre sensible à l’art.

Nous poursuivons notre découverte de différents peintres grâce à L’album « Musette Souricette.

Lors de cette période nous avons travaillé les œuvres de Norval  Morrisseau, un artiste amérindien, et Joan Miro, un artiste espagnol. Ils peignent tous les deux des univers merveilleux et très colorés. L’accumulation des formes, des couleurs permet aux peintres de cacher dans leurs œuvres de drôles d’animaux ou de personnages, voici quelques-unes de nos œuvres.

Education musicale

  • Ecouter des extraits d’œuvres musicales d’origine variée et caractérisées par des contrastes : intensité, tempo, grave, aigu.

Depuis un mois, nos élèves ont la chance de pouvoir bénéficier des compétences de Mme Tavan Magali, en musique tous les jeudis.

Lors d’une première séance, Mme Tavan les a familiarisés avec les mots clés de la musique : la mélodie, le rythme, l’intensité… Elle nous a présenté les plus  grands compositeurs : Bach, Vivaldi, Mozart et Beethoven. Nous avons écouté quelques extraits de leurs œuvres, regardé leurs portraits, et retenu des anecdotes de leur vie :

  • Mozart a commencé à composer à l’âge de 6 ans,
  • Beethoven était mal entendant, il a écrit des œuvres qu’il n’a jamais entendues .

Au cours des autres séances, les élèves écouteront des œuvres, devront reconnaître les instruments, les nommeront et feront part des émotions suscitées.

Education sportive

  • S’orienter en adaptant ses déplacements à différents types d’environnement.

Cette année, deux étudiants  STAPS, Inés et Hakim interviennent dans nos classes . Nous avons travaillé la course d’orientation pendant 7 semaines. Au cours de chaque séance,  des parcours codés nous ont permis de gagner 4 clés : la clé de l’effort, la  clé de l’orientation, la clé de la course d’orientation et la clé du trésor.

Lors de la dernière séance, un grand jeu de piste a été organisé au jardin Hortus. Nous  avons profité de cette occasion pour pique-niquer ensemble.

Nous remercions vivement ces deux étudiants.

   

 Eveil à la foi

En ce temps de Carême, Lisa nous a proposé de faire quelques efforts de réconciliation.  A  chaque  mauvaise action nous devions réfléchir ensemble comment la réparer.

Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de Pâques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Troisième période en CP1 et CP2.

Lecture

Au cours de cette période, nous avons étudié l’album “Splat, Agent secret“.

Il nous a permis d’initier les élèves au roman policier. Les éléments de ce genre de récit sont : un méfait, une victime, un détective, des suspects, des indices et un coupable. Le mystère est présent. Cependant, l’histoire de ce chat, racontée de façon humoristique, permet aux élèves de se plonger sans crainte dans cet univers.

Nous avons appris à :

  • Décrire une illustration à l’oral.
  • Emettre des hypothèses sur la suite d’un récit.
  • Enrichir note lexique autour du récit policier.
  • Argumenter, défendre un point de vue.
  • Ecrire une partie d’un récit policier.
  • Retrouver les marques du pluriel d’un nom.
  • Transformer un nom singulier au pluriel.

Mathématiques

  • Soustraire des nombres.

Jeu : Monsieur moins jeu par 2.

But du jeu : avoir le moins d’anneaux dans sa boîte et obtenir le nombre le plus petit.

Matériel : cartes « en moins », boîte de numérano, file numérique, feuille de jeu.

Déroulement : chaque joueur a devant lui une boîte remplie et une feuille de jeu où le nombre 10 est écrit dans la première case. Chaque enfant tire une carte et enlève de la boîte le nombres d’ anneaux correspondants, écrit la soustraction sur sa feuille de jeu (nombres d’anneaux enlevés et nombres d’anneaux restants)

  • Décomposer 10 à l’aide d’une somme de deux nombres.

Jeu : Qui fait 10 ? jeu par 2.

But du jeu : ramasser le plus possible de cartes.

Matériel : cartes de dominos, cartes dix-nosaures suppo.

Déroulement : A tour de rôle, les joueurs posent une carte sur le support afin que l’addition des deux cartes fasse 10. A chaque réussite le joueur remporte les cartes du support.

Questionner le monde 

  1. Notre planète, la terre.

Nous avons visionné un film qui nous a permis de comprendre pourquoi le jour et la nuit se succédaient et pourquoi sur certaines zones de la Terre, il fait très froid et sur d’autres très chaud.

  1. Tout autour de la terre.

La première escale du voyage autour de la terre se fait au Groënland. Filéo, un petit personnage imaginaire va nous accompagner tout au long de ce périple.

  1. Etude d’un conte traditionnel inuit : Nouk sur la banquise.
  2. Localisation des pôles Nord et Sud sur un planisphère.
  3. Découverte du mode de vie des inuits : l’alimentation, l’habillement, les moyens de transport.
  4. Les animaux de la banquise.
  5. L’art inuit.
  6. Visite de l’exposition à la Chapelle Sainte Anne : Inuuk, Présences inuits.

Réalisation d’un Court métrage

Dans le cadre de notre projet de réalisation d’un court métrage :

Les élèves doivent :

  • Maitriser la lecture de l’image .
  • S’interroger et avoir un esprit critique sur les réalisations cinématographiques et la construction des images,
  • Utiliser des outils pour réaliser une création artistique
  • Utiliser un langage différent, un langage artistique pour exprimer des idées.

Les élèves ont élaboré un scénario pour ce court-métrage en lien avec l’étude d’un récit policier en lecture « Splat, agent secret » et notre voyage autour du monde.

Lors d’une activité de lecture, les élèves de Cp voient leurs maîtresses de CP disparaître sous leurs yeux, ébahis … Au sol, des indices laissent imaginer qu’elles sont parties au Groeland Ont-elles été enlevées ? Ils demandent à leur ami Filéo de mener l’enquête.Un voyage autour du monde se profile.

Uli, l’intervenante apprend aux élèves toutes les étapes de la réalisation d’un court-métrage , de l’écriture à la réalisation, en passant par l’enregistrement de sons jusqu’au montage et au choix du titre.

Des techniques du cinéma d’animation seront utilisées : animation des objets en volume, trucages avec de la pâte à modeler, utilisation d’écran vert sur lequel des images seront projetées.

Sortie cinéma

  • Le 16 janvier, nous nous sommes rendus au cinéma « Le Méjean » pour visionner le film Kirikou et la Sorcière. C’ est un long métrage d’animation qui raconte les aventures de Kirikou, un garçon minuscule mais à l’intelligence et à la générosité hors du commun, dans sa lutte contre la sorcière Karaba, qui tyrannise les habitants du village à l’aide de ses pouvoirs maléfiques et d’une armée de fétiches.

Une fable morale sur la vaillance et l’innocence. 
Une ouverture heureuse sur une autre culture.

Arts plastiques

  • Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible à l’art.

L’album « Musette Souricette, nous fait voyager et découvrir différents peintres et différentes techniques.

Lors d e cette période nous avons travaillé les œuvres d’Henri Matisse, l’assemblage et le collage. C’est un peintre qui a créé des œuvres d’arts avec du papier, de la colle et des ciseaux. Il assemblait des formes colorées pour nous faire entrer dans un monde imaginaire. Nous avons essayé de l’imiter, voici quelques unes de nos œuvres.

Nous avons également travaillé les œuvres de Vassily Kandinsky, les lignes et les points d’abstraction. C’est un artiste qui utilise des lignes et des formes de couleur, assemblées les unes aux autres pour communiquer une sensation. On parle d’art abstrait. Voici nos réalisations :

2ème période en CP1 et CP2.

Lecture

Au cours de cette période, nous avons étudié l’album “Le plus féroce des loups”. Nous avons ainsi travaillé les contes traditionnels.

Nous avons appris à :

  • Décrire une illustration à l’oral
  • Emettre des hypothèses sur la suite d’un récit.
  • Se repérer dans un texte.
  • Ecrire une histoire grâce au vocabulaire appris.
  • Identifier le genre des noms.

 

Mathématiques

  • Lire, écrire les nombres de 0 à 29.

Lors de l’étude de ces nombres, les élèves ont  joué à différentes activités : la suite chantante, le cow- boy, le furet, qui lit vite…

  • Reconnaitre des formes géométriques

Nous avons observé  et comparé les différentes formes pour dégager les caractéristiques des formes élémentaires : carré, rectangle, triangle.

 

 Produire des écritures additives en utilisant les signes + et =.

 Jeu : Madame + jeu par 2.

But du jeu :  obtenir le plus grand nombre à chaque partie.

Matériel : dé, boîte de numérano, file numérique, feuille de jeu.

Déroulement : nous avons à tour de rôle lancé le dé, rempli notre boîte de numérano, ou déplacé notre pion sur la file numérique. Au bout de 2 lancers nous avons calculé le nombre obtenu.

 

 Questionner le monde

  1. Repérer les caractéristiques du vivant : les dents.

Lors de la première séance, nous avons visionné « Patty et Quentin au pays des dents ».  Ce petit film nous a permis de vérifier les connaissances des enfants sur les dents et l’hygiène de celles-ci.

Dans un deuxième temps, à l’aide de radiographies dentaires, d’adultes et d’enfants, nous avons appris le nom des dents et leur nombre. Sur une fiche récapitulative nous avons compris le rôle de chaque dent : déchirer, couper, mâcher.

Pour finir notre séquence, nous avons chanté la chanson des dents sur l’air de « nous n’irons plus au bois »

  1. S’ouvrir à l’universalité

Le  6 décembre les  parents d’Ysalis sont venus nous parler  de la

Légende de Saint Nicolas.

Ils ont raconté l’histoire puis ont fait participer les élèves en les questionnant et en les déguisant.

Ils ont offert à chaque enfant une petite friandise hollandaise.

Nous les remercions chaleureusement.

       Sorties : théâtre, musée et cinéma

  • Le 22 novembre, nous nous sommes rendus au théâtre pour assister au spectacle « la possible impossible maison  ». Ce spectacle visuel racontait la quête insolite d’une petite fille dans une immense maison en carton.

Tout commence dans la bibliothèque d’une étrange maison où une fillette gribouillée sur les dernières pages d’un livre de mathématiques nous emmène dans une fabuleuse histoire de recherche de clé.

  • Le 17 novembre, nous avons assisté à la projection « le chien jaune », film qui nous racontait la vie d’une petite fille et sa famille en Mongolie. Les enfants ont pu comprendre les différences entre notre civilisation et la leur et admirer les splendides paysages.

A notre retour en classe, les échanges, les réactions, les questionnements furent très riches.

 

  • Le 2 novembre nous sommes allés au Musée Van Gogh afin d’admirer les œuvres d’Urs Fischer.

Eveil religieux

Durant le temps de l’Avent,  nous avons réalisé dans la classe une crèche, moment de partage autour des santons.

Nous avons prié et visionné « l’histoire de la naissance de Jésus ».

A l’occasion de Noël, nous avons décoré la classe et réalisé un petit bricolage.

  

Anglais – Première période.

Hello ! My name is Nawal A. and I am the English Teacher in Saint Vincent de Paul school !

Bonjour ! Je m’appelle Nawal A. et je suis cette année le professeur d’anglais à l’école Saint Vincent de Paul. Les élèves sont intéressés et satisfaits de ce qu’ils accomplissent.

Je vais vous présenter ce que nous avons fait durant la première période.

En petite Section (P.S), le travail est fascinant.

anglais1

Nous avons commencé l’année en travaillant sur les couleurs, le schéma corporel ainsi que les émotions. Pour cela, nous avons lu l’album Toutes les couleurs    (Alex Sanders) en anglais. Les élèves étaient subjugués par toutes les couleurs qu’ils voyaient mais surtout par leur prononciation en anglais. Nous avons également chanté The Colours SONG sur l’air de Frère Jacques tout en faisant une ronde. anglais2

Par la suite, nous avons lu un nouveau livre : Colour Me Happy !. Grâce à la lecture de ce livre, nous avons appris plusieurs émotions telles que happy, sad, boring… et qu’à chaque émotion, nous pouvions attribuer une couleur.

Nous avons travaillé les parties du corps grâce une chanson où l’on se dit GOOD BYE!! Voici le lien de la chanson: https://www.youtube.com/watch?v=Xcws7UWWDEs.

Enfin, nous avons dégusté des pancakes et des crumpets, spécialités américaines et anglaises, lors d’une séance découverte culinaire.

anglais3

En moyenne et grande section, nous avons appris à dire bonjour à l’aide d’une chanson qui s’intitule the Hello Song ! De Carolyn Graham.

Par la suite, nous avons appris les jours et les mois pour nous permettre de donner la date. Nous les avons également prononcés et répétés à chaque début de cours. Puis, nous avons appris à nous présenter chacun notre tour en jouant à THE BALL game. Chaque élève devait se présenter à tour de rôle lorsque le ballon lui venait en main.

anglais4Enfin nous nous sommes concentrés sur l’album Le Petit Orgre veut aller à l’école. Nous l’avons lu ensemble en anglais et nous avons donné un nom au petit ogre : The little Orgre !. Nous avons également chanté sur le petit ogre en travaillant la comptine : Promenons nous dans les bois tout en reproduisant une gestuelle qui suit la logique de la comptine.

En CP, nous avons commencé l’année en mettant en place des rituels que nous travaillons à chaque début de séance d’anglais tels que la date, la météo et l’humeur de chaque élève. Nous avons également appris à dire bonjour, à se présenter et à donner notre âge.

anglais5Puis, nous nous sommes focalisés sur l’histoire Gingerbreadboy ( le petit bonhomme de pain d’épice). Nous avons lu et compris l’histoire car beaucoup d’entre eux l’a connaissaient déjà. Enfin, nous avons colorié des petites images de l’histoire placées dans le désordre. Par la suite, nous créerons une affiche qui nous permettra de remettre les petites images dans l’ordre chronologique de l’histoire.

En CE1 et CE2, nous avons également mis en place des rituels tels que date, météo et humeur du jour que nous reprenons à chaque séance d’anglais. Nous avons aussi appris à nous présenter et à dire bonjour grâce à la chanson The Hello Song de Carolyn Graham. Nous avons également appris que telle ou telle fourniture scolaire se disait de telle ou telle manière pour que les élèves soient capables de les utiliser facilement tout au long de l’année.

anglais6

Avec la classe de CE2, nous avons fait une séance dégustation lors de la semaine du goût. Elle consistait à goûter à deux sortes de crêpes telles que nous les trouvons en France : le pancake et le crumpet ! Nous avons appris que l’un était d’origine américaine et l’autre d’origine anglaise le tout  garni avec du beurre de cacahuète et de la confiture de myrtilles ( peanut butter and jam ) !

Enfin, en CM1 et CM2, nous avons mis en place des rituels ( date, nom prénom, météo) que nous revoyons à chaque séance d’anglais. Les élèves devaient également se présenter à tour de rôle en donnant leurs noms, prénoms, âges et le lieu d’habitation.

Nous avons également découvert certains anglophones, les noms donnés à leurs différentes nationalités ainsi que les langues parlées. Nous avons aussi colorié les drapeaux de chaque pays anglophones, ce qui nous a permis d’apprendre les couleurs. Les élèves ont également appris à compter jusqu’à 20 et ils ont appris les jours et les mois en anglais.

Enfin, tout cela s’est terminé sur une évaluation pour valoriser ce qu’ils ont appris !

See you soon for other news !!

Première période en CP1.

Lecture

Au cours de cette période, nous avons étudié l’album ” Mon chat Ouma“. Nous avons travaillé sur le thème des animaux et leur maison.

cp2a

Nous avons appris à :

  • Identifier les mots de l’histoire en faisant des mots silhouettes, ce qui permet aux élèves de les mémoriser.
  • Identifier des phrases en s’appuyant sur la ponctuation (point, majuscule)
  • Identifier les paroles des personnages (tiret).
  • Ecrire une phrase sur un animal et sa maison.

Mathématiques

Lire, écrire les nombres de 0 à 19.

Lors de l’étude de ces nombres, les élèves ont joué au Loto pour la connaissance des nombres et à la Bataille pour les notions de comparaison, plus que, moins que, autant que.

S’orienter dans l’espace.

Nous nous sommes déplacés dans l’école pour aborder le vocabulaire : à côté de, entre, en haut, en bas, au rez- de -chaussée, au premier, deuxième étage, sous la classe de…, au-dessus de la cantine….

Nous avons aussi dans la classe effectué des rangements de matériel en utilisant à droite de, à gauche de.

Questionner le monde

Représenter un espace familier : la classe.

Lors de la première séance, les élèves ont dessiné la classe. Toutes les productions ont été affichées au tableau. Après un temps d’observation, les enfants ont recherché les points communs, les différences, les éléments manquants. Suite à ce travail, ils ont constaté qu’il était très difficile de représenter tous les éléments d’une classe. Nous avons donc réfléchi à une autre façon de faire et nous avons décidé de réaliser une maquette.

cp1a cp1b

Lors de cette mise en commun, les élèves ont pu réinvestir le vocabulaire spatial travaillé en mathématiques.

Lors de la deuxième séance, les élèves par groupes ont réalisé la maquette de la classe à l’aide de légos et d’objets divers. Séance très riche, les élèves ont dû se confronter à des représentations différentes, comparer et échanger.

cp1c cp1d

cp1e

Lors de la troisième séance, la maîtresse a réalisé le plan de la classe sur son ordinateur. Elle l’a imprimé et photocopié puis l’enseignante a proposé des petits jeux, des exercices comme trouver son bureau, le coin lecture…

Enseignement moral et civique

cp1fLes règles de vie, des principes pour vivre avec les autres.

L’engagement, développer une conscience citoyenne.

  1. Lecture d’un album “Moi, j’adore, ma maîtresse déteste”
  • Ecriture de nos 10 règles d’or de la classe
  1. Visionnage d’un diaporama de situations de vie
  • Echange autour du respect, de la citoyenneté
  1. Elaboration de l’arbre du respect qui nous guidera toute l’année à être un élève responsable

cp1g

Sortie théâtre

Le 7 octobre 2016 nous nous sommes allés au théâtre pour assister au spectacle « Dark circus ». Ce spectacle met en scène deux artistes (musicien et plasticien)  qui construisent l’histoire sous nos yeux.

En amont, 3 dessins animés, un décor et des marionnettes avaient été réalisés ainsi que la composition de la musique.

Face au public,  ils ont animé les dessins à l’aide des marionnettes et ont réalisé d’autres dessins. Dans leur travail de création grâce au dévoilement progressif des éléments et leur association, ils ont su retenir vivement l’intérêt des élèves, en ménageant bien l’effet de découverte.

Toute cette scénographie a été vidéo projetée.

Les enfants ont beaucoup  apprécié ce genre de spectacle, différent et inattendu.